Ballon à membrane pour surpresseur d'

nouveau forum sur le bricolage faire un lien vers cette page cacher les citations Ballon à membrane pour surpresseur d'
de : delhubac
le :Sunday 20 July 2008 a 22h20

Bonjour à tous,
un ami possède un ballon à membrane pour permettre la distribution de
l'eau émanant d'un forage.
Le problème c'est que je ne sais pas, comme lui, comment procéder au
"tarage" du ballon, sachant que la pression d'air doit être de 1,5 bar
par gonflage à partir d'une valve sur le ballon, et que la pression
d'utilisation du ballon est de 3,9 bar; et ce, pour éviter que le
pressostat ne déclenche intempestivement en basse pression et
immédiatement après en haute pression.
Actuellement, on sent à l'arrosage, ces variations fréquentes de
pressions et de débits, sans jamais avoir une pression constante.
Quels éléments techniques doit-on prendre en considération pour
effectuer un réglage parfait ou presque ?
Quelle est la procédure habituelle de réglage d'un tel ballon à membrane ?
Merci à ceux qui savent ....
Cordialement
Gérard Delhubac

Re: Ballon à membrane pour surpresseur
de : capfree
le : Sunday 20 July 2008 a 22h33

delhubac a écrit :
Bonjour à tous,
un ami possède un ballon à membrane pour permettre la distribution de
l'eau émanant d'un forage.
Le problème c'est que je ne sais pas, comme lui, comment procéder au
"tarage" du ballon, sachant que la pression d'air doit être de 1,5 bar
par gonflage à partir d'une valve sur le ballon, et que la pression
d'utilisation du ballon est de 3,9 bar; et ce, pour éviter que le
pressostat ne déclenche intempestivement en basse pression et
immédiatement après en haute pression.
Actuellement, on sent à l'arrosage, ces variations fréquentes de
pressions et de débits, sans jamais avoir une pression constante.
Quels éléments techniques doit-on prendre en considération pour
effectuer un réglage parfait ou presque ?
Quelle est la procédure habituelle de réglage d'un tel ballon à membrane ?
Merci à ceux qui savent ....
Cordialement
Gérard Delhubac

Si la pression a été établie sans eau elle est optimale, à + 0,5/1 bar
(possiblement) près.
Ces variations continuelles de pression à l'utilisation et
déclenchements répétés de la pompe ont d'autres causes, par ex.:
pompe trop puissante, réservoir tampon trop petit, membrane percée,
étranglement dans la distribution, arroseur au débit trop faible,
hystéresis (écart M/A) insuffisant etc...

Re: Ballon à membrane pour surpresseur d'eau, réglage
de : "pita"
le : Sunday 20 July 2008 a 23h10

"delhubac" a écrit :
Bonjour à tous,
un ami possède un ballon à membrane pour permettre la distribution de
l'eau émanant d'un forage.
Le problème c'est que je ne sais pas, comme lui, comment procéder au
"tarage" du ballon, sachant que la pression d'air doit être de 1,5 bar par
gonflage à partir d'une valve sur le ballon, et que la pression
d'utilisation du ballon est de 3,9 bar; et ce, pour éviter que le
pressostat ne déclenche intempestivement en basse pression et
immédiatement après en haute pression.
Actuellement, on sent à l'arrosage, ces variations fréquentes de pressions
et de débits, sans jamais avoir une pression constante.
Quels éléments techniques doit-on prendre en considération pour effectuer
un réglage parfait ou presque ?
Quelle est la procédure habituelle de réglage d'un tel ballon à membrane ?

============
Il n'y a pas de membrane mais une vessie qui contient l'eau, l'air sous
pression est confinée entre la membrane et le ballon métallique
Pression autour de la membrane =1.5 bar (vessie vide)
En premier lieu il doit y avoir en sortie d'utilisation un réducteur
régulateur de pression , sans quoi cela fonctionne mal , la pression de
service oscille.
On règle la pression d'arrêt de la pompe à une pression maximale , supportée
par la cuve (généralement 9 bars) et bien sur les possibilité de la pompe
(sa pression maximale de service moins quelques centiemes de bars)
La valeur de la pression de redémarrage de la pompe est égale à la pression
de service choisie (par le réducteur) moins 0.2 bar (afin que la vessie ne
se vide pas entièrement avant que la pompe ne se mette en fonction.

Re: Ballon à membrane pour surpresseur
de : delhubac
le : Sunday 20 July 2008 a 23h42

pita a écrit :
"delhubac" a écrit :

Bonjour à tous,
un ami possède un ballon à membrane pour permettre la distribution=

de
l'eau émanant d'un forage.
Le problème c'est que je ne sais pas, comme lui, comment procéder =

au
"tarage" du ballon, sachant que la pression d'air doit être de 1,5 b=
ar par
gonflage à partir d'une valve sur le ballon, et que la pression
d'utilisation du ballon est de 3,9 bar; et ce, pour éviter que le
pressostat ne déclenche intempestivement en basse pression et
immédiatement après en haute pression.
Actuellement, on sent à l'arrosage, ces variations fréquentes de p=

ressions
et de débits, sans jamais avoir une pression constante.
Quels éléments techniques doit-on prendre en considération pour =

effectuer
un réglage parfait ou presque ?
Quelle est la procédure habituelle de réglage d'un tel ballon à =

membrane ?

=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D
Il n'y a pas de membrane mais une vessie qui contient l'eau, l'air sou=

s
pression est confinée entre la membrane et le ballon métallique
Pression autour de la membrane =3D1.5 bar (vessie vide)
En premier lieu il doit y avoir en sortie d'utilisation un réducteur=


régulateur de pression , sans quoi cela fonctionne mal , la pression =
de
service oscille.
On règle la pression d'arrêt de la pompe à une pression maximale =

, supportée
par la cuve (généralement 9 bars) et bien sur les possibilité de =
la pompe
(sa pression maximale de service moins quelques centiemes de bars)
La valeur de la pression de redémarrage de la pompe est égale à l=

a pression
de service choisie (par le réducteur) moins 0.2 bar (afin que la vess=
ie ne
se vide pas entièrement avant que la pompe ne se mette en fonction. =
Nous sommes d'accord, la pression de gonflage de l'espace entre vessie =
et cuve doit être de 1,5 bar, vessie sans eau. Maintenant au niveau du =
pressostat, se trouve un manomètre qui indique la pression de l'eau don=
née par la pompe. J'ai pu lire ce matin, alors qu'aucune pression d'air=
n'avait été mise au départ autour de la vessie, et seulement en la=
issant gonffler la vessie et en purgeant l'air par la valve, c'est à di=
re la pression de la pompe: 5,9 bar; à cette pression, un "clic" du pre=
ssostat arrête la pompe. Dans la partie interne du pressostat (c=
apot enlevé), se trouve une molette de réglage. Est-ce cette molette =
qui déclanche en pression basse la pompe ? Sur une étiquette collée=
sur la cuve, il est indiqué une pression de service de 3,9 bar. Il con=
viendra alors de régler la pression basse entre 3,5 et 3,7 bar, si j'ai=
bien saisi tes infos. C'est à quel moment que je dois effectuer le ré=
glage de cette pression basse, car la pompe a tendance à monter jusqu'à=
5,9 bars ? Merci de ctte autre précision
Gérard

Re: Ballon à membrane pour surpresseur
de : capfree
le : Monday 21 July 2008 a 00h02

delhubac a écrit :
pita a écrit :
"delhubac" a écrit :
Bonjour à tous,
un ami possède un ballon à membrane pour permettre la distribution de
l'eau émanant d'un forage.
Le problème c'est que je ne sais pas, comme lui, comment procéder au
"tarage" du ballon, sachant que la pression d'air doit être de 1,5
bar par gonflage à partir d'une valve sur le ballon, et que la
pression d'utilisation du ballon est de 3,9 bar; et ce, pour éviter
que le pressostat ne déclenche intempestivement en basse pression et
immédiatement après en haute pression.
Actuellement, on sent à l'arrosage, ces variations fréquentes de
pressions et de débits, sans jamais avoir une pression constante.
Quels éléments techniques doit-on prendre en considération pour
effectuer un réglage parfait ou presque ?
Quelle est la procédure habituelle de réglage d'un tel ballon à
membrane ?

============
Il n'y a pas de membrane mais une vessie qui contient l'eau, l'air
sous pression est confinée entre la membrane et le ballon métallique
Pression autour de la membrane =1.5 bar (vessie vide)
En premier lieu il doit y avoir en sortie d'utilisation un réducteur
régulateur de pression , sans quoi cela fonctionne mal , la pression
de service oscille.
On règle la pression d'arrêt de la pompe à une pression maximale ,
supportée par la cuve (généralement 9 bars) et bien sur les
possibilité de la pompe (sa pression maximale de service moins
quelques centiemes de bars)
La valeur de la pression de redémarrage de la pompe est égale à la
pression de service choisie (par le réducteur) moins 0.2 bar (afin que
la vessie ne se vide pas entièrement avant que la pompe ne se mette
en fonction.
Nous sommes d'accord, la pression de gonflage de l'espace entre vessie
et cuve doit être de 1,5 bar, vessie sans eau. Maintenant au niveau du
pressostat, se trouve un manomètre qui indique la pression de l'eau
donnée par la pompe. J'ai pu lire ce matin, alors qu'aucune pression
d'air n'avait été mise au départ autour de la vessie, et seulement en
laissant gonffler la vessie et en purgeant l'air par la valve, c'est à
dire la pression de la pompe: 5,9 bar; à cette pression, un "clic" du
pressostat arrête la pompe. Dans la partie interne du
pressostat (capot enlevé), se trouve une molette de réglage. Est-ce
cette molette qui déclanche en pression basse la pompe ? Sur une
étiquette collée sur la cuve, il est indiqué une pression de service
de 3,9 bar. Il conviendra alors de régler la pression basse entre 3,5
et 3,7 bar, si j'ai bien saisi tes infos. C'est à quel moment que je
dois effectuer le réglage de cette pression basse, car la pompe a
tendance à monter jusqu'à 5,9 bars ? Merci de ctte autre précision
Gérard

J'ai un manocontact en main (Jetly) le serrage/desserrage du ressort
principal respectivement augmente/diminue la pression de
déclenchement(coupure).
5,9 ce n'est pas courant, c'est sans doute trop sauf équipement un peu
plus spécial.
L'autre molette réenclenche la pompe selon l'écart choisi et réglé,
rarement possible de moins de 0,5 bar, plutôt 1

Re: Ballon à membrane pour surpresseur
de : delhubac
le : Monday 21 July 2008 a 00h52

capfree a écrit :
delhubac a écrit :
pita a écrit :
"delhubac" a écrit :
Bonjour à tous, un ami possède un ballon à membrane pour permettre la distribution de l'eau émanant d'un forage. Le problème c'est que je ne sais pas, comme lui, comment procéder au "tarage" du ballon, sachant que la pression d'air doit être de 1,5 bar par gonflage à partir d'une valve sur le ballon, et que la pression d'utilisation du ballon est de 3,9 bar; et ce, pour éviter que le pressostat ne déclenche intempestivement en basse pression et immédiatement après en haute pression. Actuellement, on sent à l'arrosage, ces variations fréquentes de pressions et de débits, sans jamais avoir une pression constante. Quels éléments techniques doit-on prendre en considération pour effectuer un réglage parfait ou presque ? Quelle est la procédure habituelle de réglage d'un tel ballon à membrane ?
============
Il n'y a pas de membrane mais une vessie qui contient l'eau, l'air
sous pression est confinée entre la membrane et le ballon métallique
Pression autour de la membrane =1.5 bar (vessie vide)
En premier lieu il doit y avoir en sortie d'utilisation un
réducteur régulateur de pression , sans quoi cela fonctionne mal ,
la pression de service oscille.
On règle la pression d'arrêt de la pompe à une pression maximale ,
supportée par la cuve (généralement 9 bars) et bien sur les
possibilité de la pompe (sa pression maximale de service moins
quelques centiemes de bars)
La valeur de la pression de redémarrage de la pompe est égale à la
pression de service choisie (par le réducteur) moins 0.2 bar (afin
que la vessie ne se vide pas entièrement avant que la pompe ne se
mette en fonction.
Nous sommes d'accord, la pression de gonflage de l'espace entre
vessie et cuve doit être de 1,5 bar, vessie sans eau. Maintenant au
niveau du pressostat, se trouve un manomètre qui indique la pression
de l'eau donnée par la pompe. J'ai pu lire ce matin, alors qu'aucune
pression d'air n'avait été mise au départ autour de la vessie, et
seulement en laissant gonffler la vessie et en purgeant l'air par la
valve, c'est à dire la pression de la pompe: 5,9 bar; à cette
pression, un "clic" du pressostat arrête la pompe. Dans la
partie interne du pressostat (capot enlevé), se trouve une molette
de réglage. Est-ce cette molette qui déclanche en pression basse la
pompe ? Sur une étiquette collée sur la cuve, il est indiqué une
pression de service de 3,9 bar. Il conviendra alors de régler la
pression basse entre 3,5 et 3,7 bar, si j'ai bien saisi tes infos.
C'est à quel moment que je dois effectuer le réglage de cette
pression basse, car la pompe a tendance à monter jusqu'à 5,9 bars ?
Merci de ctte autre précision
Gérard

J'ai un manocontact en main (Jetly) le serrage/desserrage du ressort
principal respectivement augmente/diminue la pression de
déclenchement(coupure).
5,9 ce n'est pas courant, c'est sans doute trop sauf équipement un
peu plus spécial.
L'autre molette réenclenche la pompe selon l'écart choisi et réglé,
rarement possible de moins de 0,5 bar, plutôt 1

Je vais rechercher l'accès au ressort principal dans la boite du
pressostat. Il me semble que je devrais avoir une pression maxi de
l'ordre de 5 bar et non 5,9.
La seconde molette est bien celle sur la vis de serrage du boitier
plastique du pressostat ?
A plus
Gérard

Re: Ballon à membrane pour surpresseur
de : capfree
le : Monday 21 July 2008 a 01h52

delhubac a écrit :
J'ai un manocontact en main (Jetly) le serrage/desserrage du ressort
principal respectivement augmente/diminue la pression de
déclenchement(coupure).
5,9 ce n'est pas courant, c'est sans doute trop sauf équipement un
peu plus spécial.
L'autre molette réenclenche la pompe selon l'écart choisi et réglé,
rarement possible de moins de 0,5 bar, plutôt 1

Je vais rechercher l'accès au ressort principal dans la boite du
pressostat.

C'est un XMP.12.PM, cette vis métallique est clairement indiquée + -
il me semble que je devrais avoir une pression maxi de
l'ordre de 5 bar et non 5,9.
La seconde molette est bien celle sur la vis de serrage du boitier
plastique du pressostat ?

Oui
Je précise
>>> Si la pression a été établie sans eau elle est optimale, à + 0,5/1
>>> bar (possiblement) près.
de plus que la pression de prégonflange recommandée.
Sinon, on peut adapter à des pressions plus élevées, en vérifiant qu'à
l'instant de la remise en route il doit rester de l'eau dans le
réservoir, 1/5 environ de sa contenance utile, autrement il n'y aurait
plus d'espace de détente suffisant pour déclencher à coup sûr.

Re: Ballon à membrane pour surpresseur d'eau, réglage
de : "pita"
le : Monday 21 July 2008 a 08h33

"delhubac" a écrit :
Nous sommes d'accord, la pression de gonflage de l'espace entre vessie et
cuve doit être de 1,5 bar, vessie sans eau. Maintenant au niveau du
pressostat, se trouve un manomètre qui indique la pression de l'eau donnée
par la pompe.

===================
Oui, la pression qui regne dans la vessie
J'ai pu lire ce matin, alors qu'aucune pression d'air n'avait été mise au
départ autour de la vessie, et seulement en laissant gonffler la vessie et
en purgeant l'air par la valve, c'est à dire la pression de la pompe: 5,9
bar; à cette pression, un "clic" du pressostat arrête la pompe.
===================
La pression autour de la vessie est un ressort, si elle etait de zero
(extréme) il n'y aurait pas de "ressort" pour renvoyer l'eau quand la
pompe
s'arrétera donc 1.5 bar est bon, un peu moins aussi si l'on veut (cette
pression determine le volume d'eau en reserve sous pression et par là, la
frequence de demarrage de la pompe.
Dans la partie interne du pressostat (capot enlevé), se trouve une molette
de réglage. Est-ce cette molette qui déclanche en pression basse la pompe ?
===================
Ce capteur en fait doit etre un "interrupteur manometrique" avec deux
reglages individuels precis : reglage pression haute (coupure pompe) et
pression basse (demarrage pompe)
(Un pressostat (type machine a laver ..) avec un seul réglage n'a qu'une
hystérésis fixe entre marche et arrêt, ce qui ne convient pas pour cet
usage)
Sur une étiquette collée sur la cuve, il est indiqué une pression de service
de 3,9 bar. Il conviendra alors de régler la pression basse entre 3,5 et 3,7
bar, si j'ai bien saisi tes infos. C'est à quel moment que je dois effectuer
le réglage de cette pression basse, car la pompe a tendance à monter jusqu'à
5,9 bars ? Merci de ctte autre précision
===================
La pression de service comme je te l'ai dit doit etre déterminée par un
réducteur-régulateur de pression, sans cela cette pression de service va
varier entre pression de re-démarrage et pression maxi de la pompe (effet
Pogo ou yo-yo)
En résumé en tenant compte de tes valeurs: pression max. d'arrêt de la
pompe = 5.5 bars ( à 5.9, son maxi, elle risque de ne pas s'arrêter )
Pression de service = pression réglé du réducteur en sortie = 3.5 bars
pression démarrage de la pompe = 3.3 bars (ainsi la pression de service de
cette adduction privée sera toujours de 3.5 bars que la pompe soit en
fonction ou non, et la vessie jamais vide(écrasée)
Comme ceci par exemple
http://cjoint.com/?hvi....
Bonne journée