repiquage canalisation cuivre

nouveau forum sur le bricolage faire un lien vers cette page cacher les citations repiquage canalisation cuivre
de : "L.Lehrm"
le :Sunday 27 May 2007 a 23h09

bonjour
En plomberie, comment faire un repiquage de la manière la plus simple qui
soit, sur une canalisation cuivre?
Par exemple pour ajouter une vanne, ou pour repiquer une nourrice sur une
canalisation qui traverse une pièce? Merci beaucoup.

Re: repiquage canalisation cuivre
de : Machin
le : Monday 28 May 2007 a 08h35

En plomberie, comment faire un repiquage de la manière la plus simple qui
soit, sur une canalisation cuivre?
Par exemple pour ajouter une vanne, ou pour repiquer une nourrice sur une
canalisation qui traverse une pièce? Merci beaucoup.

Il existe des robinets auto-foreurs ou auto-perceurs, qui se placent
directement sur un tuyau existant.

Re: repiquage canalisation cuivre
de : Aigle bavard
le : Monday 28 May 2007 a 08h58

L.Lehrm a écrit :
bonjour
En plomberie, comment faire un repiquage de la manière la plus simple qui
soit, sur une canalisation cuivre?
Par exemple pour ajouter une vanne, ou pour repiquer une nourrice sur une
canalisation qui traverse une pièce? Merci beaucoup.

Heu je ne suis pas sûr qu'on mette bien le même objet sous les
appellations "vanne" et "nourrice". Une vanne, pour moi, c'est un
robinet de barrage placé sur le parcours d'une tuyauterie et une
nourrice, c'est un distributeur qui divise une grosse arrivée en,
plusieurs branchement (généralement mécaniques) individuels.
Mais pour faire un piquage sur une tuyauterie cuivre, il faut couper
l'eau, vidanger le champ opératoire, couper le tuyau, retirer un morceau
correspondant à la cote "Z" du raccord à poser, poser le raccord et
raccorder la nouvelle tuyauterie sur ce raccord.
Les procédés de pose peuvent être mécaniques (collet battu, bicône,
joint américain...) ou thermiques (brasure étain ou brasure forte).
Mais peut-être qu'on pourrait mieux t'aider si tu précisais le contexte...
Aigle bavard

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "alain denis"
le : Monday 28 May 2007 a 20h24

C'est une solution, mais les anciens pros quand on parlait de piquage, ils
faisaient un trou au chalumeau dans le tuyau, puis soudaient un tuyau autour
de ce trou avec une brasure forte. Il n'y a qu'a voir les instal de
chauffage d'il y a 30 ans: aucun raccord vissé, mais que des piquages tube
sur tube, surtout si ce sont des diametres differents.
Tour de main qui aurait disparu suite a la disponibilte des raccords rapides
en GSB. Mais qu'est-ce que l'on apprend a un apprenti ou BEP plombier?
Visser du raccord americain? Tout se perd!
Mais effectivement la methode que tu preconises est la meilleure si on ne
trouve pas qqun qui sait faire un piquage et une brasure forte.

Re: repiquage canalisation cuivre
de : Aigle bavard
le : Monday 28 May 2007 a 20h34

alain denis a écrit :
C'est une solution, mais les anciens pros quand on parlait de piquage, ils
faisaient un trou au chalumeau dans le tuyau, puis soudaient un tuyau autour
de ce trou avec une brasure forte. Il n'y a qu'a voir les instal de
chauffage d'il y a 30 ans: aucun raccord vissé, mais que des piquages tube
sur tube, surtout si ce sont des diametres differents.
Tour de main qui aurait disparu suite a la disponibilte des raccords rapides
en GSB. Mais qu'est-ce que l'on apprend a un apprenti ou BEP plombier?
Visser du raccord americain? Tout se perd!
Mais effectivement la methode que tu preconises est la meilleure si on ne
trouve pas qqun qui sait faire un piquage et une brasure forte.

Heu j'ai appris à faire les piquages en perçant les tuyaux de cuivre
mais pas au chalumeau. A la perceuse puis avec un outil hélicoïdal (dont
j'ai oublié le nom, depuis le temps) qui sert à relever les lèvres du
perçage vers l'extérieur afin de créer une espèce de margelle où le
tuyau piqueur va venir s'insérer afin d'y être brasé.
Pour le tarif 3, je ne sais pas, je n'étais pas équipé pour (trop cher
et trop lourd pour ma petite R6 d'artisan).
Pour la perte du tour de main, les GSB n'y sont pour rien : ça date
d'avant ça, cette manie de fourguer du raccord là où peut faire à la
main (d'autant que c'est le client qui paye).
Mébon, l'astuce des fournisseurs consiste à empêcher les professionnels
de se passer d'eux, hein, c'est logique. Faut consommer...
Aigle bavard

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "alain denis"
le : Monday 28 May 2007 a 21h08

J'ai vu faire un pote ( vieux plombier): un petit coup d'oxygene ( je crois)
sur le chalumeau et cela perce le tube, ensuite il reduit la chaleur et fait
sa brasure.
Pas de perceuse ni d'outil pour fignoler le trou.
En fait il maitrise le chalumeau comme on voudrait le faire: il perce quand
il veut et soude quand il veut, alors que moi c'est tout l'inverse: je perce
quand je veux souder et je colle quand je voudrais percer. pas le bon
chalumeau, peut-etre ( pas sur) mais surtout pas le tour de main
Cdt

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "L.Lehrm"
le : Monday 28 May 2007 a 21h36

Heu je ne suis pas sûr qu'on mette bien le même objet sous les
appellations "vanne" et "nourrice". Une vanne, pour moi, c'est un robinet
de barrage placé sur le parcours d'une tuyauterie et une nourrice, c'est
un distributeur qui divise une grosse arrivée en, plusieurs branchement
(généralement mécaniques) individuels.
Mais pour faire un piquage sur une tuyauterie cuivre, il faut couper
l'eau, vidanger le champ opératoire, couper le tuyau, retirer un morceau
correspondant à la cote "Z" du raccord à poser, poser le raccord et
raccorder la nouvelle tuyauterie sur ce raccord.

Tu m'as très bien répondu,il me semble. J'ignorais si je devais prendre
exactement la cote"Z" ou la modifier de quelques mm selon l'action du joint
d'etancheité genre bicone.
Ma maison, assez âgée, est traversée par une canalisation cuivre principale.
N'ayant comme seul robinet d'arret que le robinet du compteur principal, je
voulais effectivement ajouter un robinet de barrage dans la maison.
Quant à l'ajout d'une nourrice, c'est pour , en partant de cette
canalisation principale, amener les differents canalisations secondaires
d'une salle de bain.
Merci beaucoup....

Re: repiquage canalisation cuivre
de : Aigle bavard
le : Monday 28 May 2007 a 21h54

alain denis a écrit :
J'ai vu faire un pote ( vieux plombier): un petit coup d'oxygene ( je crois)
sur le chalumeau et cela perce le tube, ensuite il reduit la chaleur et fait
sa brasure.
Pas de perceuse ni d'outil pour fignoler le trou.
En fait il maitrise le chalumeau comme on voudrait le faire: il perce quand
il veut et soude quand il veut, alors que moi c'est tout l'inverse: je perce
quand je veux souder et je colle quand je voudrais percer. pas le bon
chalumeau, peut-etre ( pas sur) mais surtout pas le tour de main
Cdt

Ah oui, faut une bonne habitude. Parce que si tu perces un tuyau
horizontal, en plus, faut être assez habile pour empêcher le métal fondu
de tomber dans le tuyau...
Aigle admiratif

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "pita"
le : Monday 28 May 2007 a 22h28

"L.Lehrm" a écrit
bonjour
En plomberie, comment faire un repiquage de la manière la plus simple qui
soit, sur une canalisation cuivre?
Par exemple pour ajouter une vanne, ou pour repiquer une nourrice sur une
canalisation qui traverse une pièce? Merci beaucoup.

============
Simplement , sans outillage spécialisé, pas d'autre moyen (sérieux) que de
braser un raccord en "T"
Plus professionnellement cette opération de repiquage nécessite un outil
électrique ou manuel nommé "extrudeur" (pour tuyau cuivre)
Bonne soirée

Re: .
de : "vocatus"
le : Tuesday 29 May 2007 a 11h26

"alain denis" a écrit :
...../...
Tour de main qui aurait disparu suite a la disponibilte des raccords
rapides en GSB. Mais qu'est-ce que l'on apprend a un apprenti ou BEP
plombier? Visser du raccord americain? Tout se perd!

Bonjour
zavez pas votre diplome , ca se voit ...
...

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "vocatus"
le : Tuesday 29 May 2007 a 11h33

"Aigle bavard" a écrit :
alain denis a écrit :
J'ai vu faire un pote ( vieux plombier): un petit coup d'oxygene ( je
crois) sur le chalumeau et cela perce le tube, ensuite il reduit la
chaleur et fait sa brasure.
Pas de perceuse ni d'outil pour fignoler le trou.
En fait il maitrise le chalumeau comme on voudrait le faire: il perce
quand il veut et soude quand il veut, alors que moi c'est tout l'inverse:
je perce quand je veux souder et je colle quand je voudrais percer. pas
le bon chalumeau, peut-etre ( pas sur) mais surtout pas le tour de main
Cdt

Ah oui, faut une bonne habitude. Parce que si tu perces un tuyau
horizontal, en plus, faut être assez habile pour empêcher le métal fondu
de tomber dans le tuyau...
Aigle admiratif

== == =
Bonsoir
==> tube recepteur
percage foret laiton en basse vitesse
retrait du copeau
epanoui à la queue de cochon
==> tube ajout
rognage de l'extrémité pour diminuer les turbulences et pertes de charge
emboitement
positionnement
ajustement ( battu eventuellement)
brasure

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "vocatus"
le : Tuesday 29 May 2007 a 11h34

"pita" a écrit :
"L.Lehrm" a écrit
bonjour
En plomberie, comment faire un repiquage de la manière la plus simple qui
soit, sur une canalisation cuivre?
Par exemple pour ajouter une vanne, ou pour repiquer une nourrice sur une
canalisation qui traverse une pièce? Merci beaucoup.

============
Simplement , sans outillage spécialisé, pas d'autre moyen (sérieux) que de
braser un raccord en "T"
Plus professionnellement cette opération de repiquage nécessite un outil
électrique ou manuel nommé "extrudeur" (pour tuyau cuivre)
Bonne soirée

== = =
non

Re: repiquage canalisation cuivre
de : Aigle bavard
le : Tuesday 29 May 2007 a 12h13

vocatus a écrit :
Bonsoir
==> tube recepteur
percage foret laiton en basse vitesse
retrait du copeau
epanoui à la queue de cochon
==> tube ajout
rognage de l'extrémité pour diminuer les turbulences et pertes de charge
emboitement
positionnement
ajustement ( battu eventuellement)
brasure

Ça, c'est ce que j'ai appris. Mais là,il est question de tout faire au
chalumeau...
Aigle bavard

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "vocatus"
le : Tuesday 29 May 2007 a 15h29

"Aigle bavard" a écrit :
vocatus a écrit :
Bonsoir
==> tube recepteur
percage foret laiton en basse vitesse
retrait du copeau
epanoui à la queue de cochon
==> tube ajout
rognage de l'extrémité pour diminuer les turbulences et pertes de charge
emboitement
positionnement
ajustement ( battu eventuellement)
brasure

Ça, c'est ce que j'ai appris. Mais là,il est question de tout faire au
chalumeau...
Aigle bavard

= = =
c'est possible le tout est de choisir les bonnes buses
de la grosse cavalerie qui peut présenter bien en apparence ( en deux passes
en soudobrasage à la superX)
mais à coup sur des billes de metal en divagation dans l'installation
si pas purgée.....
et des pertes de charge importantes au piquage
plus facile sur les grosses section ( nourrice ) que les petites
tout cela pour un piquage horizontal..
pour un piquage vertical sans possibilité de démontage du tube dormant, je
demande à rencontrer le champion

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "L.Lehrm"
le : Tuesday 29 May 2007 a 16h55

Simplement , sans outillage spécialisé, pas d'autre moyen (sérieux) que de
braser un raccord en "T"
Plus professionnellement cette opération de repiquage nécessite un outil
électrique ou manuel nommé "extrudeur" (pour tuyau cuivre)

Tiens? Aigle bavard semble dire que c'est possible à faire sans brasure....
(il parle de procedé de pose mecanique)
Bonne soirée
bonsoir

Re: repiquage canalisation cuivre
de : Aigle bavard
le : Tuesday 29 May 2007 a 17h09

L.Lehrm a écrit :
Simplement , sans outillage spécialisé, pas d'autre moyen (sérieux) que de
braser un raccord en "T"
Plus professionnellement cette opération de repiquage nécessite un outil
électrique ou manuel nommé "extrudeur" (pour tuyau cuivre)

Tiens? Aigle bavard semble dire que c'est possible à faire sans brasure....
(il parle de procedé de pose mecanique)

Bonne soirée
bonsoir
Non, non, pas sans brasure (relis mon post de 20:34 hier).
Le perçage, oui.
Mais ensuite, il faut bien braser.
Sinon, des procédés purement mécaniques, oui, c'est possible, avec des
raccords à visser (collet battu, bicône, joint américain...)
Aigle bavard

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "pita"
le : Tuesday 29 May 2007 a 17h19

"L.Lehrm" a écrit :
Simplement , sans outillage spécialisé, pas d'autre moyen (sérieux) que
de braser un raccord en "T"
Plus professionnellement cette opération de repiquage nécessite un outil
électrique ou manuel nommé "extrudeur" (pour tuyau cuivre)

Tiens? Aigle bavard semble dire que c'est possible à faire sans
brasure.... (il parle de procedé de pose mecanique)

==========
Il existe un tas d'autres techniques sans braser
Les raccords américains ou autres à olives très connus, pas fiable et cher
Et le sertissage méthode générale d'avenir (autorisé aujourd'hui même pour
le gaz)

Re: repiquage canalisation cuivre
de : "vocatus"
le : Wednesday 30 May 2007 a 10h04

"pita" a écrit :
..
==========
Il existe un tas d'autres techniques sans braser
Les raccords américains ou autres à olives très connus, pas fiable et cher

..
Bonsoir
La fiabilité est tributaire
1 du soin apporté à la pose
2 de la qualité* du tube
Il faut en avoir décortiqué plusieurs en récupération de rénovation
( posés par des pros ? ) pour
s'étonner de trouver de la pate à joint *sous
la bague après sciage
de celle-ci....
preuve que la qualité du tube ne suit pas
ou qu'il a été fait usage d'un tube recuit même légèrement
sinon si le montage est soigné pas besoin de pate et c'est mecaniquement
costaud et étanche
se mefier des olives en lot sous blister et qui ne sont pas livrées avec le
raccord
==> par contre c'est à la merci du bricolo ( pas forcemment l'installateur )
qui ne sait pas manipuler le double jeu de clé et clé à molette...pour
reprendre
les serrages en période de rodage
les raccords sont chers ...mais pas tant que cela dans le cas ou on prévoit
de faire évoluer
une installation à court terme ( raccord d'un 2° CE par exemple ..)