Maison &
  Bricolage

hivernage tondeuse à gazon

hivernage tondeuse à gazon
de : Daniel
le : dimanche 11 février 2007 a 10h33

J'ai acheté, en Juillet 2006, une tondeuse autoportée wolf 15 cv essence.
J'ai rempli le réservoir au maximum, l'ai utilisée 4 ou 5 fois puis
nettoyée pour sa mise au repos.
Je n'ai donc pas vidangé le réservoir qui est toujours rempli
aux 3/4 de sans plomb 95.
Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
s'était solidifié en partie.
A l'approche du redémarrage, je commence donc à me faire du souci et je
suis curieux de savoir si d'autres ont connu les mêmes difficultés.


Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "Jim CANADA"
le : dimanche 11 février 2007 a 10h37

"Daniel" a écrit :
J'ai acheté, en Juillet 2006, une tondeuse autoportée wolf 15 cv
essence.
J'ai rempli le réservoir au maximum, l'ai utilisée 4 ou 5 fois
puis
nettoyée pour sa mise au repos.
Je n'ai donc pas vidangé le réservoir qui est toujours rempli
aux 3/4 de sans plomb 95.
Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
s'était solidifié en partie.
A l'approche du redémarrage, je commence donc à me faire du
souci et je suis curieux de savoir si d'autres ont connu les
mêmes difficultés.

C'est pas bien de ne pas lire le mode d'emploi...

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : jide
le : dimanche 11 février 2007 a 11h12

Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
s'était solidifié en partie.

Du SP "solidifie en partie", ca doit dependre des phases de la lune
Le SP est le lieu de tous les fantasmes et on raconte n'importe quoi. La
seule precation a prendre avant stockage est de fermer l'essence et de
laisser tourner le moteur jusqu'a l'arret. Ainsi le carbu sera vide et
l'essence ne risquera pas de s'evaporer en laissant un depot.
J.D.

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "michelo"
le : dimanche 11 février 2007 a 12h39

On 11 fév, 12:12, jide a écrit:
> Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
> problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
> s'était solidifié en partie.
Du SP "solidifie en partie", ca doit dependre des phases de la lune
Le SP est le lieu de tous les fantasmes et on raconte n'importe quoi. La
seule precation a prendre avant stockage est de fermer l'essence et de
laisser tourner le moteur jusqu'a l'arret. Ainsi le carbu sera vide et
l'essence ne risquera pas de s'evaporer en laissant un depot.
J.D.

Quand l'essence sera solide, au moins on pourra la stocker facilement
en la débitant en cubes.
J'attends aussi l'huile gélifée qui ne fait pas de gouttes au sol.
Et puis la graisse filante liquide pour faciliter le remplissage des
roulements à billes.
A mon humble avis, tu devrais reconsidérer ce que te dit ton ami, pas
seulement pour sa tondeuse, mais pour tout le reste aussi.
Il y a des jours où on croit rêver !!!
Cordialement
MIchel

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Maya
le : dimanche 11 février 2007 a 12h59

michelo a exposé le 11/02/2007 :
Bonjour,
A mon humble avis, tu devrais reconsidérer ce que te dit ton ami, pas
seulement pour sa tondeuse, mais pour tout le reste aussi.
Il y a des jours où on croit rêver !!!

Quelle agressivite en jouant sur les mots ... Son ami a surement voulu
parler des dépots, de toute manière il est recomandé en effet de vider
le reservoire et de faire tourner le moteur jusqu'a arret total. On
peut pousser jusqu'à devisser la bougie verser un demi bouchon d'huile,
remettre la bougie et faire tourner le moteur manuellement jusqu'à
sentir une resistance.


Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "Jim CANADA"
le : dimanche 11 février 2007 a 14h26

"Maya" a écrit :
Quelle agressivite en jouant sur les mots ... Son ami a surement
voulu parler des dépots, de toute manière il est recomandé en
effet de vider le reservoire et de faire tourner le moteur
jusqu'a arret total. On peut pousser jusqu'à devisser la bougie
verser un demi bouchon d'huile, remettre la bougie et faire
tourner le moteur manuellement jusqu'à sentir une resistance.

Voilà exactement ce qui figure sur le manuel de ma machine...

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Daniel
le : dimanche 11 février 2007 a 15h51

michelo a écrit :
Quand l'essence sera solide, au moins on pourra la stocker facilement
en la débitant en cubes.
J'attends aussi l'huile gélifée qui ne fait pas de gouttes au sol.
Et puis la graisse filante liquide pour faciliter le remplissage des
roulements à billes.
A mon humble avis, tu devrais reconsidérer ce que te dit ton ami, pas
seulement pour sa tondeuse, mais pour tout le reste aussi.
Il y a des jours où on croit rêver !!!
Cordialement
MIchel

Daniel a écrit :
J'ai, peut être, pensé, à tort, que le sp 95 ne souffrirait pas d'une
stagnation de 4 mois dans le réservoir de 12 litres.
J'ignorais, en effet, cette transformation du carburant mais, par
ailleurs, les autres dispositifs ont été correctement hivernés
(lame, batterie, bougie)
J'avais donc pensé, sur ce premier point, être renseigné clairement
et précisèment.
Mais j'ai dû me tromper de ng et écrire au forum humour pour avoir
une réponse aussi rigolotte.
Cordialement
Daniel

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "Victor Roger Boon"
le : dimanche 11 février 2007 a 16h30

Bonjour
Il ne faut jamais oublier que l'essence n'a plus son pouvoir explosif après
un certain temps (+/- un an) et effectivement les démarrages devienne
difficile voir impossible. On trouve d'ailleurs dans les jardineries où/et
les magasin d'accessoires pour autos des petits bidons contenant un produit
à ajouter à l'essence pour allonger la période de validité de l'essence et
la portée à +/- 2ans.
Bien à vous
Roger
"Daniel" a écrit :
michelo a écrit :
Quand l'essence sera solide, au moins on pourra la stocker facilement
en la débitant en cubes.
J'attends aussi l'huile gélifée qui ne fait pas de gouttes au sol.
Et puis la graisse filante liquide pour faciliter le remplissage des
roulements à billes.
A mon humble avis, tu devrais reconsidérer ce que te dit ton ami, pas
seulement pour sa tondeuse, mais pour tout le reste aussi.
Il y a des jours où on croit rêver !!!
Cordialement
MIchel

Daniel a écrit :
J'ai, peut être, pensé, à tort, que le sp 95 ne souffrirait pas d'une
stagnation de 4 mois dans le réservoir de 12 litres.
J'ignorais, en effet, cette transformation du carburant mais, par
ailleurs, les autres dispositifs ont été correctement hivernés
(lame, batterie, bougie)
J'avais donc pensé, sur ce premier point, être renseigné clairement
et précisèment.
Mais j'ai dû me tromper de ng et écrire au forum humour pour avoir
une réponse aussi rigolotte.
Cordialement
Daniel


Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "Pierre"
le : dimanche 11 février 2007 a 17h21

"Daniel" a écrit :
J'ai acheté, en Juillet 2006, une tondeuse autoportée wolf 15 cv essence.
J'ai rempli le réservoir au maximum, l'ai utilisée 4 ou 5 fois puis
nettoyée pour sa mise au repos.
Je n'ai donc pas vidangé le réservoir qui est toujours rempli
aux 3/4 de sans plomb 95.
Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
s'était solidifié en partie.
A l'approche du redémarrage, je commence donc à me faire du souci et je
suis curieux de savoir si d'autres ont connu les mêmes difficultés.

Je rejoins Jide, j'ai remplacé récemment ma tondeuse autotractée au bout de
15 ans de bons et loyaux services, j'ai également une autoportée. Tous mes
engins y compris ma débrousailleuse et ma tronconneuse 2 temps servent
régulièrement (2500 m2 à entretenir), avant remisage, je ferme l'arrivée de
carburant et laisse tourner le moteur jusqu'à extinction... c'est tout. Je
ne vois pas l'intérêt de stocker des hydrocarbures dans des récipients
quelquefois mal appropriés alors qu'ils sont "à l'aise" dans le réservoir
hermétique des machines. Je n'ai jamais eu de problème démarrage lié à
l'hivernage de mon matériel. En revanche je nettoie, je graisse, j'affûte ou
aiguise et là... pas de concession !.
Pierre

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Daniel
le : dimanche 11 février 2007 a 17h42

Pierre a écrit :
"
Je rejoins Jide, j'ai remplacé récemment ma tondeuse autotractée au bout de
15 ans de bons et loyaux services, j'ai également une autoportée. Tous mes
engins y compris ma débrousailleuse et ma tronconneuse 2 temps servent
régulièrement (2500 m2 à entretenir), avant remisage, je ferme l'arrivée de
carburant et laisse tourner le moteur jusqu'à extinction... c'est tout. Je
ne vois pas l'intérêt de stocker des hydrocarbures dans des récipients
quelquefois mal appropriés alors qu'ils sont "à l'aise" dans le réservoir
hermétique des machines. Je n'ai jamais eu de problème démarrage lié à
l'hivernage de mon matériel. En revanche je nettoie, je graisse, j'affûte ou
aiguise et là... pas de concession !.
Pierre

ok merci voila une réponse claire et précise
@ + Daniel

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : jide
le : dimanche 11 février 2007 a 17h46

Il ne faut jamais oublier que l'essence n'a plus son pouvoir explosif après
un certain temps (+/- un an) et effectivement les démarrages devienne
difficile voir impossible.

J'aimerais bien savoir ce qui pourrait provoquer un tel effet?
J.D.

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "Jac"
le : dimanche 11 février 2007 a 17h54

"jide" :
> Il ne faut jamais oublier que l'essence n'a plus son pouvoir explosif
après
> un certain temps (+/- un an) et effectivement les démarrages devienne
> difficile voir impossible.
J'aimerais bien savoir ce qui pourrait provoquer un tel effet?

L'explosif qui s'évapore ;-) ?
Jac.

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Francis
le : dimanche 11 février 2007 a 21h15

jide a couché sur son écran :
Il ne faut jamais oublier que l'essence n'a plus son pouvoir explosif après
un certain temps (+/- un an) et effectivement les démarrages devienne
difficile voir impossible.

J'aimerais bien savoir ce qui pourrait provoquer un tel effet?
J.D.

Dans l'essence, il y a des composés légers, en particulier du butane,
destinés à favoriser les démarrages à froid.
Dans un réservoir de tondeuse, ou autre engin de même type, qui n'est
jamais totalement hermétique, ces composés les plus légers s'évaporent
peu à peu, ce qui rend les démarrages à froid de plus en plus
difficiles.
Mieux vaut donc laisser peu de carburant dans les réservoirs avant
l'hivernage, et le conserver dans des bidons bien hermétiques. Ou,
mieux encore, acheter de l'essence fraîche juste avant de réutiliser
les engins au printemps, car on aura alors de l'essence aux
caractéristiques "hiver", destinées à faciliter les démarrages à froid
Francis
LOI DE TATA JACQUELINE
C'est celui qui ronfle qui s'endort toujours le premier.

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "michelo"
le : dimanche 11 février 2007 a 22h12

On 11 fév, 22:15, Francis a écrit:
Ou,
mieux encore, acheter de l'essence fraîche juste avant de réutiliser
les engins au printemps, car on aura alors de l'essence aux
caractéristiques "hiver", destinées à faciliter les démarrages =

à froid
Ce forum est très instructif, après l'essence qui se solidifie et
l'essence qui s'évapore dans un réservoir fermé, voici les pétrolie=
rs
qui changent la qualité de l'essence entre l'été et l'hiver (des fois
qu'elle gélerait en hiver, comme le gazole).
Et puis ne confondons pas tout. Dire qu'il y a du butane dans
l'essence peut faire croire que c'est le même gaz que dans les
bonbonnes sous pression. Or il s'agit d'isobutane (0,25% environ) et
de n.butane (1% environ), composés liquides à température ambiante (au
contraire du butane)
Effectivement, il se produit tout au long de l'année des modifications
minimes de composition des carburants, mais ils sont essentiellement
dûs aux qualités des pétroles bruts disponibles. Et les mélanges da=
ns
les cuves de stockage neutralisent ces petites différences (je vous
rappelle qu'entre la production et l'utilisation, il se passe au moins
3 mois)
Bientôt, il va y avoir quelqu'un pour nous ressortir que l'essence
vendue en hypermarché est de qualité inférieure aux essences de
marque, que le moteur "cogne" plus, et qu'on consomme plus en
l'utilisant.
On m'accuse d'agressivité, mais quand je lis "Or, dernièrement, un ami
me racontait quil avait eu beaucoup de problèmes avec une tondeuse non
vidangée parce que le sans plomb s'était solidifié en partie.", je me
pose effectivement la question de la crédibilité d'un tel ami.
D'autant qu'en hiver l'évaporation est beaucoup moins forte qu'en
plein été.
Sur douze litres d'essence et par le minuscule trou de décompression,
il va peut-être manquer 2 ou 3 ml des produits les plus volatils.
Certainement moins que l'orsqu'on remplit un jerrycan à la pompe ou
lorsqu'on transvase du jerrycan dans le réservoir.
Respectueusement, après avoir réfléchi et sans faire d'humour
Michel

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : cartomi
le : dimanche 11 février 2007 a 22h25

Après mure réflexion, Victor Roger Boon a écrit :
Bonjour
Il ne faut jamais oublier que l'essence n'a plus son pouvoir explosif après
un certain temps (+/- un an)

légende urbaine.. j'ai déja fait redémarrer des anciennes avec
l'essence restante dans le reservoir et pour certaines, elle y était
deuis quelques années ;-))
bon c'est aussi vrai que parfois dans lesdits reservoirs y'a tout un
tas de trucs qui trainent au fond....
amicalement

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Francis
le : dimanche 11 février 2007 a 22h28

michelo a exprimé avec précision :
On 11 fév, 22:15, Francis a écrit:
Ou,

mieux encore, acheter de l'essence fraîche juste avant de réutiliser
les engins au printemps, car on aura alors de l'essence aux
caractéristiques "hiver", destinées à faciliter les démarrages à froid

Ce forum est très instructif, après l'essence qui se solidifie et
l'essence qui s'évapore dans un réservoir fermé, voici les pétroliers
qui changent la qualité de l'essence entre l'été et l'hiver (des fois
qu'elle gélerait en hiver, comme le gazole).
Et puis ne confondons pas tout. Dire qu'il y a du butane dans
l'essence peut faire croire que c'est le même gaz que dans les
bonbonnes sous pression. Or il s'agit d'isobutane (0,25% environ) et
de n.butane (1% environ), composés liquides à température ambiante (au
contraire du butane)

Désolé, mais il y a bien des critères de tension de vapeur qui sont
différents pour l'essence selon qu'on est en hiver ou en été. De même
que pour le gazole, les exigences sont plus sévères en hiver qu'en été
pour le point de congélation et la filtrabilité.
C'est comme ça et c'est tant mieux, et il faut faire avec. :D
Francis
OBSERVATION DE ZENONE
L'autre file va toujours plus vite.
VARIATION DE O'BRIEN SUR L'OBSERVATION DE ZENONE
Si tu changes de file, celle que tu viens de quitter deviendra alors
la plus rapide.

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "Jean-Francois Cornet"
le : lundi 12 février 2007 a 00h26

"Daniel" a écrit :
J'ai acheté, en Juillet 2006, une tondeuse autoportée wolf 15 cv essence.
J'ai rempli le réservoir au maximum, l'ai utilisée 4 ou 5 fois puis
nettoyée pour sa mise au repos.
Je n'ai donc pas vidangé le réservoir qui est toujours rempli
aux 3/4 de sans plomb 95.
Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
s'était solidifié en partie.
A l'approche du redémarrage, je commence donc à me faire du souci et je
suis curieux de savoir si d'autres ont connu les mêmes difficultés.

Le risque c'est plutôt qu'au vieillissement le carburant perde un peu de son
indice d'octane et peine à exploser aux étincelles de la bougie.
La solution est de mettre avant redémarrage un peu d'essence dans le filtre
à air (ou mieux vaporiser du "start pilote" ), et vroum...

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Marco R.
le : lundi 12 février 2007 a 09h08

michelo a ?it:
On m'accuse d'agressivité, mais quand je lis "Or, dernièrement, un ami
me racontait quil avait eu beaucoup de problèmes avec une tondeuse non
vidangée parce que le sans plomb s'était solidifié en partie.", je me
pose effectivement la question de la crédibilité d'un tel ami.
D'autant qu'en hiver l'évaporation est beaucoup moins forte qu'en
plein été.

Salut,
Avant de se faire des soucis sur la crédibilité de l'ami, on peut aussi
songer à la possibilité que l'ami pourrait avoir raison, ne serait-ce
que par l'éventualité de conditions exceptionnelles.
Moi aussi j'ai un ami qui ma parlé de problèmes avec de l'essence
stocké pendant une longue période dans des machines. J'ai vu de mes
propres yeux 2 carbus très encrassés par l'essence qui s'était évaporé
au fil du temps. La crédibilité de cet ami est incontestable puisque il
est un mécano hors pair et qu'il modifiait dans le temps des moteurs
pour voiture de rallye, réservoirs et carbus était propres, et après
ces périodes il y avait un dépôt dans les carbus qui ressemblait à un
dépôt de calcaire et était aussi dur que le calcaire.
- L'essence actuelle ne contient plus de plomb, il à été remplacé par
des quantités importantes (entre autre) de cycloalcanes,
d?hydrocarbures aromatiques, de la famille des benzènes pour assurer
d'une part un indice d'octane suffisant à empêcher le cognement.
- Ces produits sont hautement volatiles et peuvent diffuser à travers
les parois des bidons en PED (polyéthylène haute densité)
- L'évaporation de certains composants modifie les propriétés de
l'ensemble n(l'essence)
- Ces produits sont hautement toxiques et cancérigènes
- Ces produits sont très agressifs (corrosifs) et désagrègent toutes
matières synthétiques bien plus vite qu'une essence "à plomb" qui
contenait plus d'alcanes (hydrocarbures saturés)Ceci est un grand
problème pour les moteurs 2 temps avec pompes à membranes.
- Ces produits attaquent (lentement) également l'aluminium => carbu,
réservoirs etc.
Il se peut également que l'ami de Daniel ait une tondeuse 2 temps.
Dans ce cas il n'y à pas photo, le mélange se "démélange" au fil du
temps (4-6 mois)
Le réservoir est peut être en tôle d'acier et recouvert d'une peinture
anticorrosion. Le toluène, benzène, éthylbenzène, xylène, éther ne sont
autre chose que des diluants organiques et peuvent diluer petit à petit
la couche protectrice, surtout si la tondeuse est ancienne et donc pas
conçue pour de tels matières. En utilisant régulièrement le moteur, les
quantités minimes de peinture sont évacués avec l'essence dans la
chambre de combustion. En cas de non utilisation ces matières peuvent
s'accumuler.
Sans parler de l'augmentation des alcools et des phénols contenus dans
l'essence actuelle.
Ce ne serait pas la première fois que j'entende parler de problèmes
avec la "nouvelle" essence. Perso je n'exclus pas la possibilité que le
dépôt soit du souffre contenu dans toutes essence. Au fait, il y a des
différences entre le essence, différence de la qualité du raffinage ce
qui se concrétise par des taux plus importants d'impuretés comme p.ex.
le souffre, même en restant dans les normes!
Je ne peux donc pas me permettre de douter de suite sur la crédibilité
des gens, surtout si je ne les connais pas. Par contre je me permet de
douter de la crédibilité des gens qui sont du type "ce que je ne
connais pas/sais pas, ça n'existe pas, ça ne peut pas exister"
bye
Marco
P.S.
L'industrie étant parfaitement consciente des problèmes avec l'essence
sans plomb propose des alternatives spécialement conçues pour les
petits moteurs. Il s'agit des essences spéciales à haute contenance
d'hydrocarbures saturés (alcanes).
Vu que les petits 2temps comme débroussailleuses, tronçonneuses etc.
balancent environ 20% du mélange NON BRULÉ quasiment dans la figure de
l'utilisateur, ont été crées ces essences du type "Motomix" et "Aspen"
pour assurer les avantages suivants:
- pas de calamine / dépôts dans les chambres de combustion
- essence "pure" (hydrocarbures saturés) à 98-99 % contre 36 % dans le
SP95 (!!!)
- presque pas d'aromatiques benzène, éther, etc.
- Très faible teneur en souffre
- beaucoup moins toxique
- protection des plastiques et caoutchouc utilisés dans les moteurs
- existent pour 4 temps et en mélange 2 temps
essence SP95 Aspen/Motomix
alcanes: 32% 98%
aromatiques: 36% 0,15%
souffre: 150 mg 20 mg
alcools: 6% 0,2%
http://www.motorex.com/index.cfm/fuseaction/show/temp/default/path/1-1639-1643.htm
http://www.stihl.fr/isapi/default.asp?contenturl=/katalog/produkt/07819996003/MotoMix 1%3A50.....

Re: Re: hivernage tondeuse à gazon
de : jide
le : lundi 12 février 2007 a 10h11

(..]
Sur douze litres d'essence et par le minuscule trou de décompression,
il va peut-être manquer 2 ou 3 ml des produits les plus volatils.
Certainement moins que l'orsqu'on remplit un jerrycan à la pompe ou
lorsqu'on transvase du jerrycan dans le réservoir.

[..]
Enfin un peu de bon sens dans un monde de brutes! Cette salade de
l'essence ete/hiver vient en fait des sites francophones canadiens , ou de
telles fabrications existent vues les enormes differences de temperature.
Quand aux essences qui distillent spontanement on ne peut que recommander
a certains la lecture de manuels basiques sur la distillation. Sinon, ne
pas laisser de la gnole dans un flacon: l'alcool s'evapore et il ne reste
que de l'eau.. :-)
J.D.

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : mke
le : lundi 12 février 2007 a 10h27

Daniel a écrit:
J'ai acheté, en Juillet 2006, une tondeuse autoportée wolf 15 cv essence.
J'ai rempli le réservoir au maximum, l'ai utilisée 4 ou 5 fois puis
nettoyée pour sa mise au repos.
Je n'ai donc pas vidangé le réservoir qui est toujours rempli
aux 3/4 de sans plomb 95.
Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
s'était solidifié en partie.
A l'approche du redémarrage, je commence donc à me faire du souci et je
suis curieux de savoir si d'autres ont connu les mêmes difficultés.

Le sans plomb 95 ne bouge quasiment pas dans le temps, par contre ce
n'est pas le cas du 98 dont les chaines carbonnées se dissocient.
Dans tous les cas ton moteur de tondeuse ne craint rien du tout.
Si dépots il y a, il seront récupérés par le filtre à essence.
L'alteration de l'essence peut poser problème pour des moteurs
pointus. J'ai un quad 2temps bicylindre qui exige des taux de
compression bien particuliers.
Dans ce cas on m'a préconisé un stockage ne dépassant pas plus
de 2 semaines pour du 98, et 3-4 mois pour du 95.

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "pita"
le : lundi 12 février 2007 a 11h28

"Daniel" a écrit
J'ai acheté, en Juillet 2006, une tondeuse autoportée wolf 15 cv essence.
J'ai rempli le réservoir au maximum, l'ai utilisée 4 ou 5 fois puis
nettoyée pour sa mise au repos.
Je n'ai donc pas vidangé le réservoir qui est toujours rempli
aux 3/4 de sans plomb 95.
Or, dernièrement, un ami me racontait quil avait eu beaucoup de
problèmes avec une tondeuse non vidangée parce que le sans plomb
s'était solidifié en partie.
A l'approche du redémarrage, je commence donc à me faire du souci et je
suis curieux de savoir si d'autres ont connu les mêmes difficultés.

===========
(apres un teste d'évaporation, environ 2% de résidu solide dans l'essence)
Auto portée 15 CV , moteur 4 temps, carburateur à cuve, démarrage
électrique: peu de soucis a se faire. Si elle ne démarre pas, il y aura
une autre cause.
Par contre pour les tout petits moteurs (surtout 2 temps (ajout d'huile))
carburateur à membrane (délicat) il est préférable de vidanger le réservoir
et de laisser tourner la machine jusqu'a purge complète du carburateur .

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Marco R.
le : lundi 12 février 2007 a 12h23

pita a écrit:
(après un teste d'évaporation, environ 2% de résidu solide dans l'essence)
Aurais-tu une source à donner, ceci m'intéresse. Je trouve que 2% est
énorme. Le dépôt dans le carbu de mon copain est assez important, il
ressemble à un dépôt de calcaire dans les conduits d'eau (même couleur
et se gratte comme du calcaire).
Par contre pour les tout petits moteurs (surtout 2 temps (ajout d'huile))
carburateur à membrane (délicat)

C'est absolument vrai, ceci concerne surtout les mélanges 2 temps. Le
fait que le mélange se modifie avec le temps s'ajoute au fait qu'il est
préférable de ne pas utiliser du 98. Contrairement à ce que l'on
pourrait croire le 98 "brûle moins bien" et est plutôt nocif aux 2
temps (plus corrosif pour membranes etc.), en tout cas le 98 ne sert à
rien.
Celui qui veut se mettre tous les atouts de son coté utilise du Motomix
ou de l'Aspen (toute au moins 1 fois avant l'hivernage), ceux-ci sont
garanti pour une utilisation de 2 ans au grand minimum. Attention avec
des moteurs plein de calamine, ces essence "détartrent" les moteurs et
la calamine qui se décolle peut provoquer un serrage du moteur.
il est préférable de vidanger le réservoir
et de laisser tourner la machine jusqu'a purge complète du carburateur .

Ceci dépend de la philosophie personnelle, les uns disent "faut
vidanger" à cause des dépôts et de la dégradation de l'essence/du
mélange, les autres disent qu'il ne faut surtout pas vidanger car les
membranes peuvent dessécher. (Argument peu valide à mon idée car
n'importe comment l'essence dans le carbu s'évapore assez rapidement et
les membranes sont lubrifiés par le reste d'huile de l'essence
évaporée)
bye
Marco

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Daniel
le : lundi 12 février 2007 a 14h05

Merci à tout le monde
Je viens de faire un essai et elle a démarré après 3 ou 4 coups de
démarreur.
Il semblerait que le sp 95 ait une longévité supérieure au 98 ?
En tous cas, je l'ai laissée tourner quelques minutes (elle tourne comme
une horloge) et j'ai fermé l'essence comme Pierre le préconise afin de
vider le carbu.
Prochaine mise en route, en principe, en avril.
@ +

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : Daniel
le : lundi 12 février 2007 a 17h42

michelo a écrit :
Ce forum est très instructif, après l'essence qui se solidifie et
l'essence qui s'évapore dans un réservoir fermé, voici les pétroliers
qui changent la qualité de l'essence entre l'été et l'hiver (des fois
qu'elle gélerait en hiver, comme le gazole).
Et puis ne confondons pas tout. Dire qu'il y a du butane dans
l'essence peut faire croire que c'est le même gaz que dans les
bonbonnes sous pression. Or il s'agit d'isobutane (0,25% environ) et
de n.butane (1% environ), composés liquides à température ambiante (au
contraire du butane)
Effectivement, il se produit tout au long de l'année des modifications
minimes de composition des carburants, mais ils sont essentiellement
dûs aux qualités des pétroles bruts disponibles. Et les mélanges dans
les cuves de stockage neutralisent ces petites différences (je vous
rappelle qu'entre la production et l'utilisation, il se passe au moins
3 mois)

Sur douze litres d'essence et par le minuscule trou de décompression,
il va peut-être manquer 2 ou 3 ml des produits les plus volatils.
Certainement moins que l'orsqu'on remplit un jerrycan à la pompe ou
lorsqu'on transvase du jerrycan dans le réservoir.
Respectueusement, après avoir réfléchi et sans faire d'humour
Michel

Daniel a écrit:
Ce NG a beaucoup de chance de compter, parmi ses membres, un puit de
sciences tel que Michelo.
(il faut prendre ça au deuxième degré mais ce sera un jeu d'enfant,
n'est ce pas Michelo ?)
@ +

Re: hivernage tondeuse à gazon
de : "Daniel Sirjacobs"
le : lundi 11 juin 2007 a 14h25

Bonjour,
Pour rester dans le second, troisième, ... degrés, achetez une tondeuse
électrique: pas de problème de mise en route!
Quant à la tondeuse à essence, durant l'hiver, il suffit de la faire tourner
régulièrement (en plus, ça chassera les mulots).
Daniel Sirjacobs.
"Daniel" a écrit :
michelo a écrit :
Ce NG a beaucoup de chance de compter, parmi ses membres, un puit de
sciences tel que Michelo.
(il faut prendre ça au deuxième degré mais ce sera un jeu d'enfant,
n'est ce pas Michelo ?)