Maison &
  Bricolage

Groupe electrogene

Groupe electrogene
de : Pierre COURTIADE
le : samedi 18 mars 2017 a 17h27
Bonjour,
J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie pendant
quelques jours suite à une tempête.
Mes besoins principaux sont :
- un frigo-congélateur de 400 W
- un micro-onde de 1600 W
- un ou deux convecteurs de 750 W
Bien entendu, tout ne fonctionnera pas en même temps.
J'ai aussi dans la cuisine un four traditionnel de 3400 W
et une table de cuisson à induction de 7200 W.
Pas question de les alimenter et j'utiliserai un réchaud
de camping à gaz.
J'ai trouvé en vente chez Brico-dépôt à 209 ¤
un groupe de 2200 W maxi (2000 W en continu)
de marque Mecafer (Modèle MC 2500)
http://www.bricodepot.fr/lorient/groupe-electrogene-2400-w/prod45127/
http://www.mecafer.com/1/3/air-comprime/generateurs/chantier/1/11/541/groupe-electrog....
L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?


Re: Groupe electrogene
de : siger
le : samedi 18 mars 2017 a 17h33

Bonjour,
J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie pendant
quelques jours suite à une tempête.
Mes besoins principaux sont :
- un frigo-congélateur de 400 W
- un micro-onde de 1600 W
- un ou deux convecteurs de 750 W

(Hors sujet : Il me parait préférable d'envisager un moyen de chauffage
non électrique, de même que tu le fais pour la cuisine)
Bien entendu, tout ne fonctionnera pas en même temps.
J'ai aussi dans la cuisine un four traditionnel de 3400 W
et une table de cuisson à induction de 7200 W.
Pas question de les alimenter et j'utiliserai un réchaud
de camping à gaz.
J'ai trouvé en vente chez Brico-dépôt à 209 €
un groupe de 2200 W maxi (2000 W en continu)
de marque Mecafer (Modèle MC 2500)
http://www.bricodepot.fr/lorient/groupe-electrogene-2400-w/prod45127/
http://www.mecafer.com/1/3/air-comprime/generateurs/chantier/1/11/541/groupe-electrog....
L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

Tu as indiqué les principaux besoins en terme de puissance, mais un autre
critère est l'usage d'ordinateurs ou autre électronique. Il me semble que
tous les groupes ne sont pas adaptés, et qu'il faut un type "Inverter". On
trouve ce genre de renseignement sur le web.

Re: Groupe electrogene
de : Alf92
le : samedi 18 mars 2017 a 17h41
siger :
Le 18/03/2017 à 18:27, Pierre COURTIADE a écrit :

L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

Tu as indiqué les principaux besoins en terme de puissance, mais un autre
critère est l'usage d'ordinateurs ou autre électronique. Il me semble que
tous les groupes ne sont pas adaptés, et qu'il faut un type "Inverter". On
trouve ce genre de renseignement sur le web.

ou intercaler un onduleur ?

Re: Groupe electrogene
de : siger
le : samedi 18 mars 2017 a 17h43

siger :

Le 18/03/2017 à 18:27, Pierre COURTIADE a écrit :

L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

Tu as indiqué les principaux besoins en terme de puissance, mais un autre
critère est l'usage d'ordinateurs ou autre électronique. Il me semble
que
tous les groupes ne sont pas adaptés, et qu'il faut un type "Inverter".
On
trouve ce genre de renseignement sur le web.

ou intercaler un onduleur ?

Peut-être, à vérifier qu'un onduleur accepte un groupe standard.
Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps, et vu
l'usage prévu il faudra prévoir des rotations de jerrycans.


de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : samedi 18 mars 2017 a 17h46
On Sat, 18 Mar 2017 18:27:16 +0100, "Pierre COURTIADE"
a écrit:
Bonjour,
J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie pendant
quelques jours suite à une tempête.

une crainte ou ça t'es arrivé ?
Mes besoins principaux sont :
- un frigo-congélateur de 400 W
- un micro-onde de 1600 W
- un ou deux convecteurs de 750 W
Bien entendu, tout ne fonctionnera pas en même temps.
J'ai aussi dans la cuisine un four traditionnel de 3400 W
et une table de cuisson à induction de 7200 W.
Pas question de les alimenter et j'utiliserai un réchaud
de camping à gaz.
J'ai trouvé en vente chez Brico-dépôt à 209 €
un groupe de 2200 W maxi (2000 W en continu)
de marque Mecafer (Modèle MC 2500)
http://www.bricodepot.fr/lorient/groupe-electrogene-2400-w/prod45127/
http://www.mecafer.com/1/3/air-comprime/generateurs/chantier/1/11/541/groupe-electrog....
L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

ça devrait le faire, par contre sur quelques jours un delesteur se
justfie peut être pour faciliter la bascule entre convecteurs et
electromenager.


Re: Groupe electrogene
de : DuboisP
le : samedi 18 mars 2017 a 17h50

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Re: Groupe electrogene
de : Gilles 80rt
le : samedi 18 mars 2017 a 17h59

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Et hop, c'est reparti pour la grande controverse entre ceux qui changent
l'essence de leur tondeuse/débroussailleuse/moto/... tous les 6 mois
sinon impossible de redémarrer et ceux qui (comme moi) la gardent 2 ou 3
ans sans soucis particuliers.

Re: Groupe electrogene
de : siger
le : samedi 18 mars 2017 a 17h58

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Oui, c'est pour ça qu'il faut rouler vite :-)
Le gazoil se stocke plus longtemps (j'ai lu 6 mois pour le gazoil et 2 à 3
mois pour l'essence), et encore : dans des bidons pleins, étanches,
opaques, etc.
Mais je ne connais pas les risques, c'est peut-être pour les voitures,
avec injecteurs et autres trucs peut-être plus sensibles à ça qu'un
groupe électrogène.

Re: Groupe electrogene
de : siger
le : samedi 18 mars 2017 a 18h02

Le 18/03/2017 à 18:50, DuboisP a écrit :

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Et hop, c'est reparti pour la grande controverse entre ceux qui changent
l'essence de leur tondeuse/débroussailleuse/moto/... tous les 6 mois
sinon impossible de redémarrer et ceux qui (comme moi) la gardent 2 ou 3
ans sans soucis particuliers.

Y a pas à débattre, à mon avis : vu l'usage, il faut qu'il renouvelle
régulièrement son stock car ce serait stupide de prendre le risque,
autant ne pas avoir de groupe.
Il peut aussi faire un essai : il garde en plus un jerrycan pendant 2 ou 3
ans.

Re: Groupe electrogene
de : bp
le : samedi 18 mars 2017 a 18h10
DuboisP a exprimé avec précision :
Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

de la 98 je la conserve quasiment 1 an pour les autres 95 et 95 verte
la dose d'alcool est plus importante que dans la 98 donc effectivement
il se peut qu'il y ait une dégradation mais je n'en sais rien

Re: Groupe electrogene
de : Droger Jean-Paul
le : samedi 18 mars 2017 a 18h15
siger a pensé très fort :
Le 18/03/2017 à 18:50, DuboisP a écrit :

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Oui, c'est pour ça qu'il faut rouler vite :-)

Le gazoil se stocke plus longtemps (j'ai lu 6 mois pour le gazoil et 2 à 3
mois pour l'essence), et encore : dans des bidons pleins, étanches,
opaques, etc.
Mais je ne connais pas les risques, c'est peut-être pour les voitures,
avec injecteurs et autres trucs peut-être plus sensibles à ça qu'un
groupe électrogène.

Bonsoir,
je ne suis pas chimiste, de loin!! Mais ce que j'ai lu il fut un temps
est que les hydrocarburent s'oxydent avec le temps et qu'il risque d'y
avoir un problème de température/pression du point d'inflamation du
mélange air/combustible qui augmenterait ....
Mais je vous laisse le soin de chercher sur le Net!!
Par contre, un peu plus dans mes cordes, je vous signale qu'au
démarrage le oourant frigo/congélateur peut être élevé, entre 10 / 15
fois la valeur dite nominale ... mais cela est rarement fourni par le
fabricant de dit frigo ... C'est du réactif presque pur, donc ce n'est
pas une question de puissance, mais de I max qui peut faire disjoncter
dans certains cas de figure..


de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : samedi 18 mars 2017 a 18h21
On Sat, 18 Mar 2017 18:59:47 +0100, Gilles 80rt
a écrit:
Le 18/03/2017 à 18:50, DuboisP a écrit :

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Et hop, c'est reparti pour la grande controverse entre ceux qui changent
l'essence de leur tondeuse/débroussailleuse/moto/... tous les 6 mois
sinon impossible de redémarrer et ceux qui (comme moi) la gardent 2 ou 3
ans sans soucis particuliers.

on pourrait parler de l'huile aussi, pour faire comme un ami je ne
l'ai jamais changé dans ma tondeuse, resultat au bout de 8 ans le
moteur tourne comme une horloge, elle n'en consomme pas, ce qui
l'aurait fait partir au recyclage si je ne la bricolais pas un peu
c'est la carosserie.

Re: Groupe electrogene
de : siger
le : samedi 18 mars 2017 a 18h22


Mais je vous laisse le soin de chercher sur le Net!!

Oui.
Peu importe la durée de conservation qu'un groupe accepterait, même si
c'est 3 ou 5 ans ça ne change rien, le sujet ici n'est pas cette durée,
mais qu'elle existe :
- il faut pouvoir consommer ailleurs ce carburant : sa voiture, celle d'un
voisin etc.
- et donc ne pas jouer avec le feu si c'est avec un truc qui coute cher,
comme une voiture, c'est à dire changer le carburant souvent.
Il y a peut-être d'autres idées (chauffage au fioul, ...). Le choix d'un
groupe "au cas où", se fait aussi avec le carburant comme critère.


de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : samedi 18 mars 2017 a 18h29
On Sat, 18 Mar 2017 19:15:17 +0100, Droger Jean-Paul
a écrit:
siger a pensé très fort :

Le 18/03/2017 à 18:50, DuboisP a écrit :

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Oui, c'est pour ça qu'il faut rouler vite :-)
Le gazoil se stocke plus longtemps (j'ai lu 6 mois pour le gazoil et 2 à 3
mois pour l'essence), et encore : dans des bidons pleins, étanches,
opaques, etc.
Mais je ne connais pas les risques, c'est peut-être pour les voitures,
avec injecteurs et autres trucs peut-être plus sensibles à ça qu'un
groupe électrogène.

Bonsoir,
je ne suis pas chimiste, de loin!! Mais ce que j'ai lu il fut un temps
est que les hydrocarburent s'oxydent avec le temps et qu'il risque d'y
avoir un problème de température/pression du point d'inflamation du
mélange air/combustible qui augmenterait ....

je ne sais pas pour l'essence, mais pour le gasoil il y a un risque de
proliferation de bacteries qui le dégrade, ça m'a étonné au début,
mais c'est vrai.
Mais je vous laisse le soin de chercher sur le Net!!

pareil ;-)
Par contre, un peu plus dans mes cordes, je vous signale qu'au
démarrage le oourant frigo/congélateur peut être élevé, entre 10 / 15
fois la valeur dite nominale ... mais cela est rarement fourni par le
fabricant de dit frigo ... C'est du réactif presque pur, donc ce n'est
pas une question de puissance,
mais de I max qui peut faire disjoncter
dans certains cas de figure..

j'ai alimenté de tels appareils avec un groupe bricolé avec un
génératrice et un moteur de bétonière, l'ensemble sort au maxi 700w et
n'avait aucun problème au démarrage du régriférateur et congèl.
Par contre si on les coupe il ne faut pas les remettre en tension
avant quelques minutes, le temps que les pressions se soient
équilibrées, sinon le moteur bloque le temps que le klixon fasse son
oeuvre.

Re: Groupe electrogene
de : jdd
le : samedi 18 mars 2017 a 18h58

avoir un problème de température/pression du point d'inflamation du
mélange air/combustible qui augmenterait ....

il faut surtout laisser le récipient légèrement ouvert pour éviter la
surpression en cas de chaleur (dans un coffre de voiture, le réservoir
peut péter - pas exploser. Du coup ca va un peu s'évaporer, mais je n'ai
jamais vidangé ma tondeuse ni remplacé la nourrice de 5l qu'elle ne
consomme pas dans l'année
jdd

Re: huile moteur
de : jdd
le : samedi 18 mars 2017 a 19h00

on pourrait parler de l'huile aussi, pour faire comme un ami je ne
l'ai jamais changé dans ma tondeuse, resultat au bout de 8 ans le
moteur tourne comme une horloge, elle n'en consomme pas, ce qui

j'ai un bidon d'huile qui a plus de 30 ans... je n'ose plus m'en servir
que pour les burettes, du coup ca ne baisse pas vite (huile casino en
bidon métallique :-))
jdd

Re: huile moteur
de : bp
le : samedi 18 mars 2017 a 19h04
jdd avait énoncé :
Le 18/03/2017 à 19:21, Olivier B. a écrit :

on pourrait parler de l'huile aussi, pour faire comme un ami je ne
l'ai jamais changé dans ma tondeuse, resultat au bout de 8 ans le
moteur tourne comme une horloge, elle n'en consomme pas, ce qui

j'ai un bidon d'huile qui a plus de 30 ans... je n'ose plus m'en servir que
pour les burettes, du coup ca ne baisse pas vite (huile casino en bidon
métallique :-))
jdd

j'ai un bidon d'huile de 5 litres depuis 15 ans sur l'étagère jamais
ouvert, on verra si dans 15 ans il pourra être considéré comme bidon de
collection !

Re: Groupe electrogene
de : Geo
le : samedi 18 mars 2017 a 20h59
Bonjour
Mecafer a (ou avait ?) plutôt bonne réputation.
Pour le micro-ondes et le frigo, ça risque de passer, mais comme
quelqu'un l'a suggéré il y a de nombreuses autres consommations.
Ventilation, ordinateur, téléphone, réveil, radio, tous les appareils
en charge.
Il faudrait regarder votre compteur quand le four est éteint et le
frigo débranché.
Ce type de matériel est très bruyant et doit fonctionner à l'extérieur,
si possible assez loin de l'habitation pour éviter de s'empoisonner.
Et puis : démarrage manuel, faut pas avoir les épaules fragiles.

Re: Groupe electrogene
de : Bruno91
le : samedi 18 mars 2017 a 21h36
Bonjour / Bonsoir siger
Le 18/03/2017 à 18:50, DuboisP a écrit :

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

Oui, c'est pour ça qu'il faut rouler vite :-)
Le gazoil se stocke plus longtemps (j'ai lu 6 mois pour le gazoil et 2
à 3 mois pour l'essence), et encore : dans des bidons pleins,
étanches, opaques, etc.
Mais je ne connais pas les risques, c'est peut-être pour les voitures,
avec injecteurs et autres trucs peut-être plus sensibles à ça qu'un
groupe électrogène.

En tout cas ma voiture n'avait pas roulé depuis 4 ans.
J'ai rempli le carburateur, et elle a démarré au 2ème coup.

Re: Groupe electrogene
de : philo.ra@NoSm-freesurf.fr (Philippe RAI)
le : samedi 18 mars 2017 a 23h26
Pierre COURTIADE a écrit:
Bonjour,
J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie pendant
quelques jours suite à une tempête.
Mes besoins principaux sont :
- un frigo-congélateur de 400 W
- un micro-onde de 1600 W
- un ou deux convecteurs de 750 W
Bien entendu, tout ne fonctionnera pas en même temps.
J'ai aussi dans la cuisine un four traditionnel de 3400 W
et une table de cuisson à induction de 7200 W.
Pas question de les alimenter et j'utiliserai un réchaud
de camping à gaz.
J'ai trouvé en vente chez Brico-dépôt à 209 ¤
un groupe de 2200 W maxi (2000 W en continu)
de marque Mecafer (Modèle MC 2500)
http://www.bricodepot.fr/lorient/groupe-electrogene-2400-w/prod45127/

http://www.mecafer.com/1/3/air-comprime/generateurs/chantier/1/11/5....
oupe-electrogene-mc2500.html
L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

Donc 2000 W de puissance en continu, en fait si on veut que le groupe
fonctionne correctement et longtemps il faut plutôt compter sur 80 % de
cette puissance, soit 1600 W.
Ca passe tout juste pour le micro-onde seul.
Prenez plutôt un 3500 W pour être tranquille avec le congélateur, le
micro ondes et quelques ampoules ...

Re: Groupe electrogene
de : Stephane Legras-Decussy
le : samedi 18 mars 2017 a 23h52

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

oui, ça devient progressivement une sorte de mélasse...

Re: Groupe electrogene
de : Ascadix
le : samedi 18 mars 2017 a 23h56
Olivier B. a utilisé son clavier pour écrire :
On Sat, 18 Mar 2017 19:15:17 +0100, Droger Jean-Paul
a écrit:

siger a pensé très fort :

Le 18/03/2017 à 18:50, DuboisP a écrit :

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :
> Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps
ah, ça vieillit ?

Oui, c'est pour ça qu'il faut rouler vite :-)
Le gazoil se stocke plus longtemps (j'ai lu 6 mois pour le gazoil et 2 à 3
mois pour l'essence), et encore : dans des bidons pleins, étanches,
opaques, etc.
Mais je ne connais pas les risques, c'est peut-être pour les voitures,
avec injecteurs et autres trucs peut-être plus sensibles à ça qu'un
groupe électrogène.

Bonsoir,
je ne suis pas chimiste, de loin!! Mais ce que j'ai lu il fut un temps
est que les hydrocarburent s'oxydent avec le temps et qu'il risque d'y
avoir un problème de température/pression du point d'inflamation du
mélange air/combustible qui augmenterait ....

je ne sais pas pour l'essence, mais pour le gasoil il y a un risque de
proliferation de bacteries qui le dégrade, ça m'a étonné au début,
mais c'est vrai.

Sur ce sujet précis, j'ai lu un avertissement qui est lié à la
différence entre les "fuels" de chauffage / les fuels à moteurs
agricoles (et chantier) et les fuels pour véhicules ordinaires.
Impossible de retrouver l'article avec les 3, mais j'ai trouvé ça:
https://www.fioulreduc.com/info-fioul/gazole-non-routier/gazole-non-rout....
Qui parle de la différence fuel / GNR
De mémoire, l'autre article citait comem pb majeur de la conservation
des GNR et fuel à bagnolle que l'ajout de proportion +/- élevées de
"bio-connerie"() dedans agrave le pb de dégradation et surtout de
prolifération bactérienen qui plsu que le pb de dégradation du fuel
pose le pb de colmatrage de la tuyeauterie/filtres, etc ...
"bio-connerie"(
) -> on à déjà du mal à avoir de la bouffe qui ne soit
pas immonde voir nuisible à la santé, le BIO c'est rare, cher et ça
manque de place, alors sacrifier des hectares de terres cultivable pour
faire avancer des Q8, V6 et autre engins à la con ... ça m'horipile.
Mais je vous laisse le soin de chercher sur le Net!!

pareil ;-)

Par contre, un peu plus dans mes cordes, je vous signale qu'au
démarrage le oourant frigo/congélateur peut être élevé, entre 10 / 15
fois la valeur dite nominale ... mais cela est rarement fourni par le
fabricant de dit frigo ... C'est du réactif presque pur, donc ce n'est
pas une question de puissance,
mais de I max qui peut faire disjoncter
dans certains cas de figure..

j'ai alimenté de tels appareils avec un groupe bricolé avec un
génératrice et un moteur de bétonière, l'ensemble sort au maxi 700w et
n'avait aucun problème au démarrage du régriférateur et congèl.
Par contre si on les coupe il ne faut pas les remettre en tension
avant quelques minutes, le temps que les pressions se soient
équilibrées, sinon le moteur bloque le temps que le klixon fasse son
oeuvre.


Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Michel MARTIN
le : dimanche 19 mars 2017 a 00h46

On Sat, 18 Mar 2017 19:15:17 +0100, Droger Jean-Paul
a écrit:

siger a pensé très fort :

Le 18/03/2017 à 18:50, DuboisP a écrit :

Le 18/03/2017 à 18:43, siger a écrit :
> Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps
ah, ça vieillit ?

Oui, c'est pour ça qu'il faut rouler vite :-)
Le gazoil se stocke plus longtemps (j'ai lu 6 mois pour le gazoil et 2 à 3
mois pour l'essence), et encore : dans des bidons pleins, étanches,
opaques, etc.
Mais je ne connais pas les risques, c'est peut-être pour les voitures,
avec injecteurs et autres trucs peut-être plus sensibles à ça qu'un
groupe électrogène.

Bonsoir,
je ne suis pas chimiste, de loin!! Mais ce que j'ai lu il fut un temps
est que les hydrocarburent s'oxydent avec le temps et qu'il risque d'y
avoir un problème de température/pression du point d'inflamation du
mélange air/combustible qui augmenterait ....

je ne sais pas pour l'essence, mais pour le gasoil il y a un risque de
proliferation de bacteries qui le dégrade, ça m'a étonné au début,
mais c'est vrai.

Mais je vous laisse le soin de chercher sur le Net!!

pareil ;-)

Par contre, un peu plus dans mes cordes, je vous signale qu'au
démarrage le oourant frigo/congélateur peut être élevé, entre 10 / 15
fois la valeur dite nominale ... mais cela est rarement fourni par le
fabricant de dit frigo ... C'est du réactif presque pur, donc ce n'est
pas une question de puissance,
mais de I max qui peut faire disjoncter
dans certains cas de figure..

j'ai alimenté de tels appareils avec un groupe bricolé avec un
génératrice et un moteur de bétonière, l'ensemble sort au maxi 700w et
n'avait aucun problème au démarrage du régriférateur et congèl.
Par contre si on les coupe il ne faut pas les remettre en tension
avant quelques minutes, le temps que les pressions se soient
équilibrées, sinon le moteur bloque le temps que le klixon fasse son
oeuvre.

Bonsoir,
un groupe électrogène (GE) est composé de deux machines. Son "rendement"
est basé sur le plus faible.
Si le plus faible est le moteur, c'est lui qui va déterminer la
puissance maxi qu'il peut supporter, ainsi que le couple au moment de
l'enclenchement d'une charge importante (la baisse de la vitesse ne doit
pas dépasser certaines valeurs, sinon, la génératrice disjonctera
automatiquement).
Pour la génératrice, en général, elle est déterminée comme ayant un
courant maximum de 4 à 5 fois le courant nominal. Cela signifie que, par
exemple, une machine supposée fournie 10 A 'nominal', ne pourra tenir
que 50 A au moment de l'enclenchement des contacteurs / disjoncteurs /
interrupteurs (c'est l'intensité de court-circuit).
Si le GE doit alimenter, par exemple, un moteur consommant 10 A, au
démarrage, il demandera 10 A multiplié par environ 8 à 12 (coefficient
de démarrage d'un moteur, surtout un moteur en charge), soit 80 à 120 A,
et dans ce cas, le courant de la génératrice ci-dessus (50 A) ne sera
pas suffisant, et le groupe disjonctera.
Donc, pour être certain de tenir, il faut prendre la valeur du courant
maximum nécessaire en nominal, le multiplier par 5, et considérer cette
dernière valeur comme le minimum à avoir pour le courant de
court-circuit de la génératrice.
A moins d'avoir un GE dont le courant de court-circuit est déterminé
plus grand que ce rapport, et affiché sur la plaque signalétique*.
Dans l'industrie, cette nécessité fait que l'on demande généralement des
groupes avec des courants de court-circuit supérieurs à cette valeur
(5), et parfois, des moteurs surdimensionnés en puissance. Cela revient,
en gros, à avoir un groupe de 10 kW et "plaqué" comme étant un 5 kW.
Les spécialistes comprendront mieux si on leur parle de "réactance
subtransitoire longitudinale". Mais pour les autres, sachez qu'il faut
simplement prendre "plus gros" que le besoin "normal", souvent 2 à 3
fois *au moins
la puissance mini que l'on souhaite. Sauf si on n'a que
du "résistant".
D'autre part, sachant que le Icc d'un GE est donc limité à environ 5 In,
le choix des disjoncteurs de protection devra être adapté en
conséquence, et pour le "général", choisir plutôt dans la gamme "courbe
G" (Icc=5 à 6 In maxi). Les autres, quels qu'ils soient, ne devront
jamais avec une Icc supérieure à l'Icc du GE, en tenant compte de la
chute de Icc avec les câbles d'alimentations. Sinon, ils ne
disjoncteront JAMAIS.
Pour ce qui concerne l'informatique, sachant que les harmoniques de ces
appareils sont énormes, avec des intensités de crête très grandes par
rapport au courant "moyen", il faudra aussi prendre plus puissant, si
cette informatique a une puissance "importante" par rapport au total
alimenté. Si au contraire, elle n'a qu'un très faible valeur par rapport
au total (genre 200 W sur les 3 kW consommés), ce souci pourra être
"oublié".
Un GE, fournissant une sinusoïde relativement parfaite, ne devrait pas
avoir de souci pour alimenter des matériels sophistiqués, si l'on
excepte le problème des intensité de crête signalé ci-dessus. A mon
avis, la sortie d'un GE est meilleure (sinusoïdalement parlant) que la
sortie d'un onduleur (dont la sinusoïde est "fabriquée artificiellement").
Michel

Re: Groupe electrogene
de : siger
le : dimanche 19 mars 2017 a 08h55


Pour ce qui concerne l'informatique, sachant que les harmoniques de ces
appareils sont énormes, avec des intensités de crête très grandes par
rapport au courant "moyen", il faudra aussi prendre plus puissant, si
cette informatique a une puissance "importante" par rapport au total
alimenté. Si au contraire, elle n'a qu'un très faible valeur par rapport
au total (genre 200 W sur les 3 kW consommés), ce souci pourra être
"oublié".

Est-ce que ça signifie que de l'informatique peut être utilisé à
condition qu'il y ait de la puissance consommée par ailleurs en même
temps ? J'ai bien compris ?
Un GE, fournissant une sinusoïde relativement parfaite, ne devrait pas
avoir de souci pour alimenter des matériels sophistiqués, si l'on
excepte le problème des intensité de crête signalé ci-dessus. A mon
avis, la sortie d'un GE est meilleure (sinusoïdalement parlant) que la
sortie d'un onduleur (dont la sinusoïde est "fabriquée artificiellement").

Qu'apportent les GE inverter par rapport aux autres ?


de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : dimanche 19 mars 2017 a 08h58
On Sun, 19 Mar 2017 00:56:32 +0100, Ascadix
a écrit:
"bio-connerie"(*) -> on à déjà du mal à avoir de la bouffe qui ne soit
pas immonde voir nuisible à la santé, le BIO c'est rare, cher et ça
manque de place, alors sacrifier des hectares de terres cultivable pour
faire avancer des Q8, V6 et autre engins à la con ... ça m'horipile.

je partage ton avis

Re: Groupe electrogene
de : bp
le : dimanche 19 mars 2017 a 08h59
"bio-connerie"(*) -> on à déjà du mal à avoir de la bouffe qui ne soit pas
immonde voir nuisible à la santé, le BIO c'est rare, cher et ça manque de
place, alors sacrifier des hectares de terres cultivable pour faire avancer
des Q8, V6 et autre engins à la con ... ça m'horipile.

Tu n'es pas le seul, moi aussi mais le fric n'a qu'une qualité : il
n'est pas bio et pourtant tout le monde en croque

Re: Groupe electrogene
de : siger
le : dimanche 19 mars 2017 a 09h00

(HS
"bio-connerie"(*) -> on à déjà du mal à avoir de la bouffe qui ne soit
pas immonde voir nuisible à la santé, le BIO c'est rare, cher et ça
manque de place, alors sacrifier des hectares de terres cultivable pour
faire avancer des Q8, V6 et autre engins à la con ... ça m'horipile.

Ils ont d'ailleurs un joli nom : nécro-carburant.
Au cas où : le "bio" de "bio-carbutant" n'a pas de rapport avec le "bio"
du label pour la nourriture.)

Re: Groupe electrogene
de : Gilles 80rt
le : dimanche 19 mars 2017 a 09h10

Il y a aussi le carburant : l'essence ne se stocke pas longtemps

ah, ça vieillit ?

oui, ça devient progressivement une sorte de mélasse...

Au bout de quelques millions d'années ça doit même arriver à redevenir
du pétrole...
En tout cas, sur des périodes de 2 ou 3 ans je n'ai jamais constaté de
dégradation.

Re: Groupe electrogene
de : Gilles 80rt
le : dimanche 19 mars 2017 a 09h11

Donc 2000 W de puissance en continu, en fait si on veut que le groupe
fonctionne correctement et longtemps il faut plutôt compter sur 80 % de
cette puissance, soit 1600 W.
Ca passe tout juste pour le micro-onde seul.

Il tout de même rare que le micro-onde fonctionne en continu. Sur 2 ou 3
mn le groupe supportera sans soucis.
A condition toutefois que la puissance annoncée n'ai pas été calculée
par le même ingénieur que celui qui fait les ampoules led...

Re: Groupe electrogene
de : bp
le : dimanche 19 mars 2017 a 09h12
siger a exprimé avec précision :
Le 19/03/2017 à 00:56, Ascadix a écrit :
(HS

"bio-connerie"(*) -> on à déjà du mal à avoir de la bouffe qui ne soit
pas immonde voir nuisible à la santé, le BIO c'est rare, cher et ça
manque de place, alors sacrifier des hectares de terres cultivable pour
faire avancer des Q8, V6 et autre engins à la con ... ça m'horipile.

Ils ont d'ailleurs un joli nom : nécro-carburant.
Au cas où : le "bio" de "bio-carbutant" n'a pas de rapport avec le "bio"
du label pour la nourriture.)

oui, je ne pense pas que sur ce groupe les posteurs ont associé bio
carburant à qualité bio
c'est la première fois que je lis necro-carburant

Re: Groupe electrogene
de : Michel MARTIN
le : dimanche 19 mars 2017 a 10h51

Le 19/03/2017 à 01:46, Michel MARTIN a écrit :

Pour ce qui concerne l'informatique, sachant que les harmoniques de ces
appareils sont énormes, avec des intensités de crête très grandes par
rapport au courant "moyen", il faudra aussi prendre plus puissant, si
cette informatique a une puissance "importante" par rapport au total
alimenté. Si au contraire, elle n'a qu'un très faible valeur par rapport
au total (genre 200 W sur les 3 kW consommés), ce souci pourra être
"oublié".

Est-ce que ça signifie que de l'informatique peut être utilisé à
condition qu'il y ait de la puissance consommée par ailleurs en même
temps ? J'ai bien compris ?

Un GE, fournissant une sinusoïde relativement parfaite, ne devrait pas
avoir de souci pour alimenter des matériels sophistiqués, si l'on
excepte le problème des intensité de crête signalé ci-dessus. A mon
avis, la sortie d'un GE est meilleure (sinusoïdalement parlant) que la
sortie d'un onduleur (dont la sinusoïde est "fabriquée artificiellement").

Qu'apportent les GE inverter par rapport aux autres ?

Bonjour,
sur un GE "ordinaire", la consommation de l'informatique doit être vue
sur l'angle des pics de courant, et non pas sur l'angle de la puissance
"efficace". Par exemple, sur cette page:
http://chimiephysique.orgfree.com/courantalternat....
on voit une courbe "serrée" à coté du vélo. La courbe réelle d'une
consommation d'énergie par l'informatique est encore plus serrée que
celle visible ici, donc avec un rapport crête/efficace plus importante
encore (comparée à la courbe normale du courant sinusoïdale, que l'on
peut voir plus bas, sur le dessin de l'oscilloscope). C'est cette forme
"plus serrée", plus "pointue", qui fait que sa valeur est plus
importante que la valeur "efficace" du courant, et qui modifie le
fonctionnement "normal" d'un GE ou autre générateur (comme l'onduleur),
par le fait que sa pointe (sa crête) risque fort d'être supérieure à la
valeur que l'électronique mesure et contrôle pour éventuellement faire
déclencher la protection.
Donc, tant que les pics du courant crête sont inférieurs au courant
maximum permis par le GE, il n'y aura pas de soucis. Ce qui revient à
dire, grosso-modo, que 200W sur un GE ou onduleur de 600-700 W sera
autorisé, mais cela représente en gros des pics de courant de l'ordre de
3A (pour un courant "efficace" de l'ordre de 1 A).
Mais si ces pics de courant sont noyés dans un flot de consommation plus
importante, genre informatique 3 A, pour un total de 12-15 A, cela
passera "comme une lettre à la poste".
Donc, dès qu'il s'agit d'informatique (ou matériels similaires), prendre
plutôt les valeurs du courant maxi plutôt que les valeurs de puissance maxi.
Pour ce qui est des GE inverter, il s'agit en fait de générateur
(continu ou alternatif, peu importe) suivi d'un onduleur, ce dernier
ayant pour fonction de créer une énergie "pseudo-sinusoïdale" de forme
et valeur prédéterminées (tension, fréquence), quelque soit la
consommation en puissance et la vitesse du GE. Cela permet surtout de
pouvoir mettre au ralenti (ou presque) la vitesse d'un GE si la
consommation énergétique est faible, d'où une éventuelle économie sur le
carburant. Mais pour la qualité/précision de la forme de l'énergie en
sortie (théoriquement une sinusoïde pure), cela doit dépendre de la
qualité de l'électronique de sortie (et donc principalement du prix du
GE). Ici, je n'ai pas de documents de comparaison en ma possession. Mais
une recherche sur gooooogle pourrait nous les donner, je pense.
Michel

Re: Groupe electrogene
de : Lucas Levrel
le : dimanche 19 mars 2017 a 11h08

Il tout de même rare que le micro-onde fonctionne en continu. Sur 2 ou 3 mn
le groupe supportera sans soucis.
A condition toutefois que la puissance annoncée n'ai pas été calculée par le
même ingénieur que celui qui fait les ampoules led...

Attention à la différence entre puissance restituée (thermiquement dans
les aliments) et puissance électrique consommée. C'est en général la
première qui est écrite en gros sur l'étiquette, non ?

Re: Groupe electrogene
de : Gilles 80rt
le : dimanche 19 mars 2017 a 11h23

Attention à la différence entre puissance restituée (thermiquement dans
les aliments) et puissance électrique consommée. C'est en général la
première qui est écrite en gros sur l'étiquette, non ?

Sans doute pas.
Sinon il faudrait faire pareil sur les ampoules électriques, les mixers,
les radio-réveils, etc...
La puissance indiquée c'est la conso électrique.
(De toute manière, s'il y a le choix, c'est toujours la plus grande,
marketing oblige ;-)

Re: Groupe electrogene
de : Stephane Legras-Decussy
le : dimanche 19 mars 2017 a 13h09

Au bout de quelques millions d'années ça doit même arriver à redevenir
du pétrole...
En tout cas, sur des périodes de 2 ou 3 ans je n'ai jamais constaté de
dégradation.

par exemple, typiquement achat d'une vieille voiture qui est restée 10
ans dans un garage... le contenu du reservoir n'est pas beau à voir...

Re: Groupe electrogene
de : Michel MARTIN
le : dimanche 19 mars 2017 a 13h20

Le 19/03/2017 à 12:08, Lucas Levrel a écrit :

Attention à la différence entre puissance restituée (thermiquement dans
les aliments) et puissance électrique consommée. C'est en général la
première qui est écrite en gros sur l'étiquette, non ?

Sans doute pas.
Sinon il faudrait faire pareil sur les ampoules électriques, les mixers,
les radio-réveils, etc...
La puissance indiquée c'est la conso électrique.
(De toute manière, s'il y a le choix, c'est toujours la plus grande,
marketing oblige ;-)

Ce serait bien que les fabricants soient obligés de mettre les deux,
pour comparaison.
Mais si la comparaison avec des lampes incandescences/LED est
relativement facile, pour les micro-ondes, c'est plus difficiles. Car en
comparant avec un four traditionnel, on se base sur des températures et
des temps de montée en températures (les temps de cuisson sont
importants pour la cuisinière, pas le courant consommé).
Michel

Re: huile moteur
de : François
le : dimanche 19 mars 2017 a 14h36

on pourrait parler de l'huile aussi, pour faire comme un ami je ne
l'ai jamais changé dans ma tondeuse, resultat au bout de 8 ans le
moteur tourne comme une horloge,

La mienne aussi, elle a tourné comme une horloge pendant 5 ans, jusqu'au
moment où elle s'est subitement mise à dégager une épaisse fumée noire,
et elle s'est arrêtée définitivement au milieu de la pelouse.
S& remplaçante, je la vidangerai chaque année.

Re: huile moteur
de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : dimanche 19 mars 2017 a 14h41
On Sun, 19 Mar 2017 15:36:23 +0100, François
a écrit:
Le 18/03/2017 à 19:21, Olivier B. a écrit :

on pourrait parler de l'huile aussi, pour faire comme un ami je ne
l'ai jamais changé dans ma tondeuse, resultat au bout de 8 ans le
moteur tourne comme une horloge,

La mienne aussi, elle a tourné comme une horloge pendant 5 ans, jusqu'au
moment où elle s'est subitement mise à dégager une épaisse fumée noire,
et elle s'est arrêtée définitivement au milieu de la pelouse.

hum... ça ressemble plus à une casse/panne qu'à une usure due à un
défaut de lubrification, un diagnostic a été fait ?
S& remplaçante, je la vidangerai chaque année.

rdv dans plus que 5 ans alors pour le bilan :-p

Re: huile moteur
de : Markorki
le : dimanche 19 mars 2017 a 14h52

On Sun, 19 Mar 2017 15:36:23 +0100, François
a écrit:

Le 18/03/2017 à 19:21, Olivier B. a écrit :

on pourrait parler de l'huile aussi, pour faire comme un ami je ne
l'ai jamais changé dans ma tondeuse, resultat au bout de 8 ans le
moteur tourne comme une horloge,

La mienne aussi, elle a tourné comme une horloge pendant 5 ans, jusqu'au
moment où elle s'est subitement mise à dégager une épaisse fumée noire,
et elle s'est arrêtée définitivement au milieu de la pelouse.

hum... ça ressemble plus à une casse/panne qu'à une usure due à un
défaut de lubrification, un diagnostic a été fait ?

S& remplaçante, je la vidangerai chaque année.

rdv dans plus que 5 ans alors pour le bilan :-p

bof, j'ai eu plus de 15 ans une tondeuse vidangée (pas sûr) une fois, et dont le
réservoir restait tel qu'à la fin de la saison jusqu'au démarrage de la saison
suivante. Pas chère (1600ff avant l'€), moteur Tecumseh, finalement virée par
marre de réparer le différentiel/roue libre , mal protégé des entrées d'herbe et
chaint à nettoyer.
Pareil pour le jerrican qui me sert à aller chercher le carburant, jamais vidé
sauf peu à la fois dans la tondeuse. Aucune bactérie n'a jamais fait tourner le
carburant ni l'huile ni rendu poisseux quoi que ce soit.

Re: Groupe electrogene
de : Lucas Levrel
le : dimanche 19 mars 2017 a 15h27

Le 19/03/2017 à 12:08, Lucas Levrel a écrit :

Attention à la différence entre puissance restituée (thermiquement dans
les aliments) et puissance électrique consommée. C'est en général la
première qui est écrite en gros sur l'étiquette, non ?

Sans doute pas.
Sinon il faudrait faire pareil sur les ampoules électriques, les mixers, les
radio-réveils, etc...
La puissance indiquée c'est la conso électrique.

Bon allez, je lève mon c* de la chaise pour aller dans la cuisine...
Sur le mien, l'étiquette signalétique à l'arrière indique « 1250 W » et «
M.W. OUTPUT 850 W », écrits de la même taille. Le bouton de réglage de
puissance est bien gradué en W restitués. Sur l'étiquette en magasin
ben... ça fait bien trop longtemps que je l'ai pour m'en souvenir, et je
ne vais pas prendre la voiture juste pour vérifier ;-)
(De toute manière, s'il y a le choix, c'est toujours la plus grande,
marketing oblige ;-)

Pas faux !

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : François
le : dimanche 19 mars 2017 a 15h30

J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie pendant
quelques jours suite à une tempête.

N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
répare la ligne).
Place le groupe à l'extérieur lorsqu'il fonctionne, à cause des gaz.
Tu ne pourras l'utiliser que pendant les heures d'autorisation des
tondeuses à gazon, ce qui veut dire que tous tes appareils risquent de
fonctionner en même temps, et qu'il faudra prévoir la puissance du
groupe en conséquence.

Re: huile moteur
de : François
le : dimanche 19 mars 2017 a 15h56

La mienne aussi, elle a tourné comme une horloge pendant 5 ans, jusqu'au
moment où elle s'est subitement mise à dégager une épaisse fumée noire,
et elle s'est arrêtée définitivement au milieu de la pelouse.

hum... ça ressemble plus à une casse/panne qu'à une usure due à un
défaut de lubrification, un diagnostic a été fait ?

Non. Je pense que l'huile était de mauvaise qualité.
Ça me rappelle la mésaventure d'un groupe d'agriculteurs qui avaient
réalisé un achat groupé d'huiles et choisi l'offre la moins chère. Bilan
: tous les moteurs cassés au bout de quelques mois, bien que les huiles
soient conformes aux spécifications des constructeurs.
Moralité : se méfier des offres alléchantes, et s'en tenir aux grandes
marques d'huiles.

Re: Groupe electrogene
de : Gilles 80rt
le : dimanche 19 mars 2017 a 17h52

par exemple, typiquement achat d'une vieille voiture qui est restée 10
ans dans un garage... le contenu du reservoir n'est pas beau à voir...

10ans, c'est un poil plus que 2 ou 3...

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Gilles 80rt
le : dimanche 19 mars 2017 a 17h57

N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
répare la ligne).

Couper tous les disjoncteurs et éventuellement mettre un scotch dessus
si les membres de la famille sont vraiment trop c... pour éviter d'aller
tripoter.
Tu ne pourras l'utiliser que pendant les heures d'autorisation des
tondeuses à gazon,

Lors de la prochaine tempête où on restera sans courant pendant 2 jours,
celui qui viendra me faire ch... parce que je fais tourner mon groupe
risque de voir des étincelles même s'il n'a plus de jus ;-)
D'autant que lors de la dernière ce sont tous les voisins qui tiraient
des rallonges pour leurs congélos (à tour de rôle, évidemment)

Re: Groupe electrogene
de : Stephane Legras-Decussy
le : dimanche 19 mars 2017 a 18h04

Le 19/03/2017 à 14:09, Stephane Legras-Decussy a écrit :

par exemple, typiquement achat d'une vieille voiture qui est restée 10
ans dans un garage... le contenu du reservoir n'est pas beau à voir...

10ans, c'est un poil plus que 2 ou 3...

oui, les choses étant continue, l'essence devient donc une mélasse
progressivement... je ne dis rien d'autre :-)
un post interessant sur un forum auto :
http://www.forum-auto.com/questionsreponses/questions-total....

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : dimanche 19 mars 2017 a 18h12
On Sun, 19 Mar 2017 18:57:25 +0100, Gilles 80rt
a écrit:
Le 19/03/2017 à 16:30, François a écrit :

N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
répare la ligne).

Couper tous les disjoncteurs et éventuellement mettre un scotch dessus
si les membres de la famille sont vraiment trop c... pour éviter d'aller
tripoter.

hum, il doit être impossible d'injecter de la puissance sur le
réseau sur un abonnement classique, il faut un inverseur, ou un réseau
secouru sur lequel on branche les prises ce qui revient au même.

Re: Groupe electrogene
de : DuboisP
le : dimanche 19 mars 2017 a 18h22

Le 19/03/2017 18:52, Gilles 80rt a écrit :

Le 19/03/2017 à 14:09, Stephane Legras-Decussy a écrit :

par exemple, typiquement achat d'une vieille voiture qui est restée 10
ans dans un garage... le contenu du reservoir n'est pas beau à voir...

10ans, c'est un poil plus que 2 ou 3...

oui, les choses étant continue, l'essence devient donc une mélasse
progressivement... je ne dis rien d'autre :-)
un post interessant sur un forum auto :
http://www.forum-auto.com/questionsreponses/questions-total....

un petit bémol : sur les voitures modernes les réservoirs sont en
matière plastique, ce qui permet des formes tarabiscotées et une
optimisation de l'espace.
le phénomène de rouille est donc inexistant

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Michel MARTIN
le : dimanche 19 mars 2017 a 18h37

On Sun, 19 Mar 2017 18:57:25 +0100, Gilles 80rt
a écrit:

Le 19/03/2017 à 16:30, François a écrit :

N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
répare la ligne).

Couper tous les disjoncteurs et éventuellement mettre un scotch dessus
si les membres de la famille sont vraiment trop c... pour éviter d'aller
tripoter.

hum, il doit être impossible d'injecter de la puissance sur le
réseau sur un abonnement classique, il faut un inverseur, ou un réseau
secouru sur lequel on branche les prises ce qui revient au même.

Si si, on peut injecter de l'énergie sur un réseau, à condition que ce
réseau dispose déjà d'énergie, sinon, on risque de vouloir alimenter
avec un GE de 3 kW (par exemple) tout le quartier, et là, ça disjonctera
sans délai, vu la demande globale.
L'injection sur un réseau s'effectue suivant des paramètres complexes,
avec sécurité, comme pour le photo-voltaïque, l'éolien, ou les GE
industriels des compagnies d'énergie. Il suffit que certains paramètres
électriques soient conformes à ceux du réseau national.
Pour ce qui est du fonctionnement d'un GE chez un particulier, il est
possible également de le faire fonctionner à l'intérieur d'un bâtiment
(hangar, garage, etc...), à condition de disposer d'une sortie
échappement vers l'extérieur.
Michel

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : dimanche 19 mars 2017 a 19h14
On Sun, 19 Mar 2017 19:37:32 +0100, Michel MARTIN
a écrit:
Le 19/03/2017 à 19:12, Olivier B. a écrit :

On Sun, 19 Mar 2017 18:57:25 +0100, Gilles 80rt
a écrit:

Le 19/03/2017 à 16:30, François a écrit :

N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
répare la ligne).

Couper tous les disjoncteurs et éventuellement mettre un scotch dessus
si les membres de la famille sont vraiment trop c... pour éviter d'aller
tripoter.

hum, il doit être impossible d'injecter de la puissance sur le
réseau sur un abonnement classique, il faut un inverseur, ou un réseau
secouru sur lequel on branche les prises ce qui revient au même.

Si si, on peut injecter de l'énergie sur un réseau, à condition que ce
réseau dispose déjà d'énergie,

non, il n"y a pas de condiction déjà alimenté ou pas car c'est
hasardeux et peut entrainer l'electrocution d'un agend edf.
La C15-100 (551.1.1) précise:
551.1.1 Prescriptions supplémentaires pour les générateurs d’énergie
électrique
constituant une alimentation de remplacement du réseau de distribution
publique
(systèmes en attente)
Des dispositions satisfaisant aux prescriptions de sectionnement de la
partie 4-46 doivent
être prises de façon que le générateur ne puisse en aucun cas
fonctionner en parallèle avec
le réseau de distribution publique. Des dispositions appropriées
peuvent être :
– un verrouillage électrique et mécanique entre les mécanismes de
fonctionnement ou les
circuits de commande des dispositifs d'inversion ;
– un système de blocage avec une seule clef de transfert ;
– un commutateur à trois positions, à deux directions, sans
chevauchement ;
– un dispositif automatique de commutation avec un verrouillage
approprié ;
– tout autre moyen fournissant un degré équivalent de sécurité de
fonctionnement.
5
sinon, on risque de vouloir alimenter
avec un GE de 3 kW (par exemple) tout le quartier, et là, ça disjonctera
sans délai, vu la demande globale.

on ne peut pas raisonablement conmpte la dessus pour assurer la
sécurité electrique de personne intervenant sur un réseau de
distribution
L'injection sur un réseau s'effectue suivant des paramètres complexes,
avec sécurité, comme pour le photo-voltaïque, l'éolien, ou les GE
industriels des compagnies d'énergie. Il suffit que certains paramètres
électriques soient conformes à ceux du réseau national.

ce n'est pas l'aspect complexe qui importe mais connu par le
distributeur qui sait ou intervenir pour mettre une ligne hors
tension. Il n'a pas à intervenir sur des abonnement de founriture
claissiques qui ne sont pas cencés injecter de l'enegie
Pour ce qui est du fonctionnement d'un GE chez un particulier, il est
possible également de le faire fonctionner à l'intérieur d'un bâtiment
(hangar, garage, etc...), à condition de disposer d'une sortie
échappement vers l'extérieur.
Michel

de toute évidence.

Re: Groupe electrogene
de : jdd
le : dimanche 19 mars 2017 a 19h42

un post interessant sur un forum auto :
http://www.forum-auto.com/questionsreponses/questions-total....

"Toutes ces informations sont connues depuis de nombreuses décennies"
il y a aussi beaucoup de choses qui étaient vraies il y a un siècle et
qui ne le sont plus.
déjà les réservoirs sont de plus en plus en plastique... les bidons aussi
on recommande aussi sur les forums de véhicules anciens de stocker
réservoir plein...
je ne connais rien au diesel...
jdd

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Michel MARTIN
le : dimanche 19 mars 2017 a 20h10

On Sun, 19 Mar 2017 19:37:32 +0100, Michel MARTIN
a écrit:

Le 19/03/2017 à 19:12, Olivier B. a écrit :

On Sun, 19 Mar 2017 18:57:25 +0100, Gilles 80rt
a écrit:

Le 19/03/2017 à 16:30, François a écrit :
> N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
> d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
> répare la ligne).
Couper tous les disjoncteurs et éventuellement mettre un scotch dessus
si les membres de la famille sont vraiment trop c... pour éviter d'aller
tripoter.

hum, il doit être impossible d'injecter de la puissance sur le
réseau sur un abonnement classique, il faut un inverseur, ou un réseau
secouru sur lequel on branche les prises ce qui revient au même.

Si si, on peut injecter de l'énergie sur un réseau, à condition que ce
réseau dispose déjà d'énergie,

non, il n"y a pas de condiction déjà alimenté ou pas car c'est
hasardeux et peut entrainer l'electrocution d'un agend edf.
La C15-100 (551.1.1) précise:
551.1.1 Prescriptions supplémentaires pour les générateurs d’énergie
électrique
constituant une alimentation de remplacement du réseau de distribution
publique
(systèmes en attente)
Des dispositions satisfaisant aux prescriptions de sectionnement de la
partie 4-46 doivent
être prises de façon que le générateur ne puisse en aucun cas
fonctionner en parallèle avec
le réseau de distribution publique. Des dispositions appropriées
peuvent être :
– un verrouillage électrique et mécanique entre les mécanismes de
fonctionnement ou les
circuits de commande des dispositifs d'inversion ;
– un système de blocage avec une seule clef de transfert ;
– un commutateur à trois positions, à deux directions, sans
chevauchement ;
– un dispositif automatique de commutation avec un verrouillage
approprié ;
– tout autre moyen fournissant un degré équivalent de sécurité de
fonctionnement.
5

sinon, on risque de vouloir alimenter
avec un GE de 3 kW (par exemple) tout le quartier, et là, ça disjonctera
sans délai, vu la demande globale.

on ne peut pas raisonablement conmpte la dessus pour assurer la
sécurité electrique de personne intervenant sur un réseau de
distribution

Il y a des protections dans ces cas là, je connais bien le problème,
cela faisait partie de mon métier: avoir une énergie "sûre" avec des GE
couplés sur le réseau EDF. Bien entendu, il y avait à cette époque, des
protections, comme les relais "retour de puissance", qui nous
empêchaient d'injecter de l'énergie vers EDF.
Mais maintenant, avec les installations photo-voltaïques (PV), éoliens
et autres, il y a bien "envoi de l'énergie vers EDF", puisque le PV
(éolien ou autre) est relié au réseau EDF qui rachète cette énergie. EDF
ne va pas installer une deuxième ligne électrique depuis le transfo du
quartier, jusqu'à chez moi, pour que "mon" énergie ne se mélange pas
avec la leur. EDF revendra de l'énergie générée par les différents
vendeurs et GE installés sur le territoire.
Quant les réseaux sont fonctionnels des deux côtés (EDF et client), il
n'y a pas de coupure physique. Il y a des protections qui feront
disjoncter, par exemple, lorsque EDF est coupé suite à une panne, pour
ne pas que le client PV envoie encore de l'énergie sur le réseau
national. Mais uniquement à ce moment. Sinon, EDF sait qu'il y a un
"vendeur" sur ce réseau, et quand il intervient, il agit en conséquence,
avec les règles de sécurité qui vont avec.
L'injection sur un réseau s'effectue suivant des paramètres complexes,
avec sécurité, comme pour le photo-voltaïque, l'éolien, ou les GE
industriels des compagnies d'énergie. Il suffit que certains paramètres
électriques soient conformes à ceux du réseau national.

ce n'est pas l'aspect complexe qui importe mais connu par le
distributeur qui sait ou intervenir pour mettre une ligne hors
tension. Il n'a pas à intervenir sur des abonnement de founriture
claissiques qui ne sont pas cencés injecter de l'enegie

Le fournisseur (EDF) sait toujours s'il y a un client vendeur dans ce
coin, et agira en conséquence.
L'injection d'énergie sur le réseau est quelque chose de "simple" pour
tous connaisseurs.
Pour ce qui concerne cette injection, je pourrai donner des photos et
informations des systèmes installés, dès qu'EDF branchera mon PV sur le
réseau, prévu avant la fin du mois.
Pour ce qui est du fonctionnement d'un GE chez un particulier, il est
possible également de le faire fonctionner à l'intérieur d'un bâtiment
(hangar, garage, etc...), à condition de disposer d'une sortie
échappement vers l'extérieur.
Michel

de toute évidence.


Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : dimanche 19 mars 2017 a 20h44
On Sun, 19 Mar 2017 21:10:42 +0100, Michel MARTIN
a écrit:
Le 19/03/2017 à 20:14, Olivier B. a écrit :

On Sun, 19 Mar 2017 19:37:32 +0100, Michel MARTIN
a écrit:

Le 19/03/2017 à 19:12, Olivier B. a écrit :

On Sun, 19 Mar 2017 18:57:25 +0100, Gilles 80rt
a écrit:
> Le 19/03/2017 à 16:30, François a écrit :
>> N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
>> d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
>> répare la ligne).
> Couper tous les disjoncteurs et éventuellement mettre un scotch dessus
> si les membres de la famille sont vraiment trop c... pour éviter d'aller
> tripoter.
hum, il doit être impossible d'injecter de la puissance sur le
réseau sur un abonnement classique, il faut un inverseur, ou un réseau
secouru sur lequel on branche les prises ce qui revient au même.

Si si, on peut injecter de l'énergie sur un réseau, à condition que ce
réseau dispose déjà d'énergie,

non, il n"y a pas de condiction déjà alimenté ou pas car c'est
hasardeux et peut entrainer l'electrocution d'un agend edf.
La C15-100 (551.1.1) précise:
551.1.1 Prescriptions supplémentaires pour les générateurs d’énergie
électrique
constituant une alimentation de remplacement du réseau de distribution
publique
(systèmes en attente)
Des dispositions satisfaisant aux prescriptions de sectionnement de la
partie 4-46 doivent
être prises de façon que le générateur ne puisse en aucun cas
fonctionner en parallèle avec
le réseau de distribution publique. Des dispositions appropriées
peuvent être :
– un verrouillage électrique et mécanique entre les mécanismes de
fonctionnement ou les
circuits de commande des dispositifs d'inversion ;
– un système de blocage avec une seule clef de transfert ;
– un commutateur à trois positions, à deux directions, sans
chevauchement ;
– un dispositif automatique de commutation avec un verrouillage
approprié ;
– tout autre moyen fournissant un degré équivalent de sécurité de
fonctionnement.
5

sinon, on risque de vouloir alimenter
avec un GE de 3 kW (par exemple) tout le quartier, et là, ça disjonctera
sans délai, vu la demande globale.

on ne peut pas raisonablement conmpte la dessus pour assurer la
sécurité electrique de personne intervenant sur un réseau de
distribution

Il y a des protections dans ces cas là, je connais bien le problème,
cela faisait partie de mon métier: avoir une énergie "sûre" avec des GE
couplés sur le réseau EDF. Bien entendu, il y avait à cette époque, des
protections, comme les relais "retour de puissance", qui nous
empêchaient d'injecter de l'énergie vers EDF.

c'est imposé par la reglementation que j'ai cité ici, d'ou la réponse
que j'ai fait à Gilles: il doit être impossible* d'injecter de la
puissance sur le résau avecr un abonnement classique
Mais maintenant, avec les installations photo-voltaïques (PV), éoliens
et autres, il y a bien "envoi de l'énergie vers EDF", puisque le PV
(éolien ou autre) est relié au réseau EDF qui rachète cette énergie. EDF
ne va pas installer une deuxième ligne électrique depuis le transfo du
quartier, jusqu'à chez moi, pour que "mon" énergie ne se mélange pas
avec la leur.
Sinon, EDF *sait
qu'il y a un
"vendeur" sur ce réseau, et quand il intervient, il agit en conséquence,
avec les règles de sécurité qui vont avec.

c'est ce que je vous disais ci dessous "connu* par le distributeur
...."
ce n'est pas l'aspect complexe qui importe mais *connu
par le
distributeur qui sait ou intervenir pour mettre une ligne hors
tension. Il n'a pas à intervenir sur des abonnement de founriture
claissiques qui ne sont pas cencés injecter de l'enegie

Le fournisseur (EDF) sait toujours s'il y a un client vendeur dans ce
coin, et agira en conséquence.

oui, mais pas pour un bricoleur qui s'installe un GE, ce dernier à
obligation de rendre l'interconnection impossible.
L'injection d'énergie sur le réseau est quelque chose de "simple" pour
tous connaisseurs.

j'avais mis ça en oeuvre, si je me rapelle bien contrainte de phase et
tension, avec parfois un couplage intermédiaire pour amortir le
couplage avant le couplage direct..
Pour ce qui concerne cette injection, je pourrai donner des photos et
informations des systèmes installés, dès qu'EDF branchera mon PV sur le
réseau, prévu avant la fin du mois.

pour mon voisin c'est le meme paninter mais clairement identifié
"VOLTAIQUE"
Pour ce qui est du fonctionnement d'un GE chez un particulier, il est
possible également de le faire fonctionner à l'intérieur d'un bâtiment
(hangar, garage, etc...), à condition de disposer d'une sortie
échappement vers l'extérieur.
Michel

de toute évidence.


Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Michel MARTIN
le : dimanche 19 mars 2017 a 22h36

On Sun, 19 Mar 2017 21:10:42 +0100, Michel MARTIN
a écrit:

Le 19/03/2017 à 20:14, Olivier B. a écrit :

On Sun, 19 Mar 2017 19:37:32 +0100, Michel MARTIN
a écrit:

Le 19/03/2017 à 19:12, Olivier B. a écrit :
> On Sun, 19 Mar 2017 18:57:25 +0100, Gilles 80rt
> a écrit:
>> Le 19/03/2017 à 16:30, François a écrit :
>>> N'oublie pas de faire poser un inverseur, qui évitera l'envoi accidentel
>>> d'électricité dans le réseau (et dans les paluches de l'électricien qui
>>> répare la ligne).
>> Couper tous les disjoncteurs et éventuellement mettre un scotch dessus
>> si les membres de la famille sont vraiment trop c... pour éviter d'aller
>> tripoter.
> hum, il doit être impossible d'injecter de la puissance sur le
> réseau sur un abonnement classique, il faut un inverseur, ou un réseau
> secouru sur lequel on branche les prises ce qui revient au même.
Si si, on peut injecter de l'énergie sur un réseau, à condition que ce
réseau dispose déjà d'énergie,

non, il n"y a pas de condiction déjà alimenté ou pas car c'est
hasardeux et peut entrainer l'electrocution d'un agend edf.
La C15-100 (551.1.1) précise:
551.1.1 Prescriptions supplémentaires pour les générateurs d’énergie
électrique
constituant une alimentation de remplacement du réseau de distribution
publique
(systèmes en attente)
Des dispositions satisfaisant aux prescriptions de sectionnement de la
partie 4-46 doivent
être prises de façon que le générateur ne puisse en aucun cas
fonctionner en parallèle avec
le réseau de distribution publique. Des dispositions appropriées
peuvent être :
– un verrouillage électrique et mécanique entre les mécanismes de
fonctionnement ou les
circuits de commande des dispositifs d'inversion ;
– un système de blocage avec une seule clef de transfert ;
– un commutateur à trois positions, à deux directions, sans
chevauchement ;
– un dispositif automatique de commutation avec un verrouillage
approprié ;
– tout autre moyen fournissant un degré équivalent de sécurité de
fonctionnement.
5

sinon, on risque de vouloir alimenter
avec un GE de 3 kW (par exemple) tout le quartier, et là, ça disjonctera
sans délai, vu la demande globale.

on ne peut pas raisonablement conmpte la dessus pour assurer la
sécurité electrique de personne intervenant sur un réseau de
distribution

Il y a des protections dans ces cas là, je connais bien le problème,
cela faisait partie de mon métier: avoir une énergie "sûre" avec des GE
couplés sur le réseau EDF. Bien entendu, il y avait à cette époque, des
protections, comme les relais "retour de puissance", qui nous
empêchaient d'injecter de l'énergie vers EDF.

c'est imposé par la reglementation que j'ai cité ici, d'ou la réponse
que j'ai fait à Gilles: il doit être impossible d'injecter de la
puissance sur le résau avecr un abonnement classique

Mais maintenant, avec les installations photo-voltaïques (PV), éoliens
et autres, il y a bien "envoi de l'énergie vers EDF", puisque le PV
(éolien ou autre) est relié au réseau EDF qui rachète cette énergie. EDF
ne va pas installer une deuxième ligne électrique depuis le transfo du
quartier, jusqu'à chez moi, pour que "mon" énergie ne se mélange pas
avec la leur.
Sinon, EDF sait qu'il y a un
"vendeur" sur ce réseau, et quand il intervient, il agit en conséquence,
avec les règles de sécurité qui vont avec.

c'est ce que je vous disais ci dessous "connu par le distributeur
..."

ce n'est pas l'aspect complexe qui importe mais connu par le
distributeur qui sait ou intervenir pour mettre une ligne hors
tension. Il n'a pas à intervenir sur des abonnement de founriture
claissiques qui ne sont pas cencés injecter de l'enegie

Le fournisseur (EDF) sait toujours s'il y a un client vendeur dans ce
coin, et agira en conséquence.

oui, mais pas pour un bricoleur qui s'installe un GE, ce dernier à
obligation de rendre l'interconnection impossible.

L'injection d'énergie sur le réseau est quelque chose de "simple" pour
tous connaisseurs.

j'avais mis ça en oeuvre, si je me rapelle bien contrainte de phase et
tension, avec parfois un couplage intermédiaire pour amortir le
couplage avant le couplage direct..

Pour ce qui concerne cette injection, je pourrai donner des photos et
informations des systèmes installés, dès qu'EDF branchera mon PV sur le
réseau, prévu avant la fin du mois.

pour mon voisin c'est le meme paninter mais clairement identifié
"VOLTAIQUE"

Pour ce qui est du fonctionnement d'un GE chez un particulier, il est
possible également de le faire fonctionner à l'intérieur d'un bâtiment
(hangar, garage, etc...), à condition de disposer d'une sortie
échappement vers l'extérieur.
Michel

de toute évidence.

On est d'accord! Il est évident que toute interconnexion sera
effectuée/contrôlée par EDF avant "homologation".
Michel

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : dimanche 19 mars 2017 a 22h53
On Sun, 19 Mar 2017 23:36:23 +0100, Michel MARTIN
a écrit:
On est d'accord! Il est évident que toute interconnexion sera
effectuée/contrôlée par EDF avant "homologation".

Tu crois ? La reglementation impose un controle en cas de modification
dans le périmètre de la 15-100 comme le raccordement d'un générateur?
Michel


Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Michel MARTIN
le : dimanche 19 mars 2017 a 23h53

On Sun, 19 Mar 2017 23:36:23 +0100, Michel MARTIN
a écrit:

On est d'accord! Il est évident que toute interconnexion sera
effectuée/contrôlée par EDF avant "homologation".

Tu crois ? La reglementation impose un controle en cas de modification
dans le périmètre de la 15-100 comme le raccordement d'un générateur?

Michel

Bah, EDF te dira que eux se réfèrent à la NF C14-100, pas la 15-100.
Si mes souvenirs ne me font pas défaut, la 14-100 régit cette partie
d'installation jusqu'aux bornes inférieures du DB.
Si j'ai bien compris mon "vendeur" de PV, EDF viendra vérifier
l'installation, et homologuera, ou non, le branchement vers le réseau
national (tiens, en passant, je vais me rencarder sur la norme relative
aux branchements des panneaux PV en revente sur réseau EDF).
Michel

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : Olivier B. < olivier.2a@free.fr.invalid>
le : lundi 20 mars 2017 a 02h50
On Mon, 20 Mar 2017 00:53:51 +0100, Michel MARTIN
a écrit:
Le 19/03/2017 à 23:53, Olivier B. a écrit :

On Sun, 19 Mar 2017 23:36:23 +0100, Michel MARTIN
a écrit:

On est d'accord! Il est évident que toute interconnexion sera
effectuée/contrôlée par EDF avant "homologation".

Tu crois ? La reglementation impose un controle en cas de modification
dans le périmètre de la 15-100 comme le raccordement d'un générateur?

Michel

Bah, EDF te dira que eux se réfèrent à la NF C14-100, pas la 15-100.

un bricoleur qui va raccoder un générateur à son installation
travaille dans le perimetre de la 15-100, aucune déclaration ou
controle ne semblent nécéssaire, il est juste cencé respecter le
551.1.1 et donc installer un appareillage qui rend impossible la
réinjection sur un réseau dans le cadre d'une fourniture d'energie
classique, le scotch sur les disjoncteurs c'est niet.
Si mes souvenirs ne me font pas défaut, la 14-100 régit cette partie
d'installation jusqu'aux bornes inférieures du DB.
Si j'ai bien compris mon "vendeur" de PV, EDF viendra vérifier
l'installation, et homologuera, ou non, le branchement vers le réseau
national (tiens, en passant, je vais me rencarder sur la norme relative
aux branchements des panneaux PV en revente sur réseau EDF).
Michel

c'est un cadre différent dans lequel il est prévu d'injecter de
l'energie sur le réseau

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : gilles80rt
le : lundi 20 mars 2017 a 08h26

un bricoleur qui va raccoder un générateur à son installation
travaille dans le perimetre de la 15-100, aucune déclaration ou
controle ne semblent nécéssaire, il est juste cencé respecter le
551.1.1 et donc installer un appareillage qui rend impossible la
réinjection sur un réseau dans le cadre d'une fourniture d'energie
classique, le scotch sur les disjoncteurs c'est niet.

Sur le respect des grands principes je suis d'accord.
Maintenant je ne vais pas me geler les noix pendant que mon congélateur
se réchauffe en regardant mon GE arrêté pour cause de normalisation...

Re: Groupe electrogene
de : olivier B.
le : lundi 20 mars 2017 a 10h43

Le 19 mars 2017, à 10:11, Gilles 80rt a écrit :

Il tout de même rare que le micro-onde fonctionne en continu. Sur 2 ou 3
mn
le groupe supportera sans soucis.
A condition toutefois que la puissance annoncée n'ai pas été calculée
par le
même ingénieur que celui qui fait les ampoules led...

Attention à la différence entre puissance restituée (thermiquement dans
les aliments) et puissance électrique consommée. C'est en général la
première qui est écrite en gros sur l'étiquette, non ?

a ma connaissance il y a obligation d'afficher la puissance absorbée par
un appareil, donc à minima c'est elle qui est affichée s'il n'y a qu'une
valeur.


de :
le : lundi 20 mars 2017 a 11h10
"Pierre COURTIADE" a écrit:
Bonjour,
J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie pendant
quelques jours suite à une tempête.
Mes besoins principaux sont :
- un frigo-congélateur de 400 W
- un micro-onde de 1600 W
- un ou deux convecteurs de 750 W
Bien entendu, tout ne fonctionnera pas en même temps.
J'ai aussi dans la cuisine un four traditionnel de 3400 W
et une table de cuisson à induction de 7200 W.
Pas question de les alimenter et j'utiliserai un réchaud
de camping à gaz.
J'ai trouvé en vente chez Brico-dépôt à 209 ¤
un groupe de 2200 W maxi (2000 W en continu)
de marque Mecafer (Modèle MC 2500)
http://www.bricodepot.fr/lorient/groupe-electrogene-2400-w/prod45127/
http://www.mecafer.com/1/3/air-comprime/generateurs/chantier/1/11/541/groupe-electrog....
L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

Re: Groupe ?lectrog?ne
de : philo.ra@NoSm-freesurf.fr (Philippe RAI)
le : lundi 20 mars 2017 a 13h13
olivier B. a écrit:
Le 20/03/2017 à 11:23, Droger Jean-Paul a écrit :
> Le 20/03/2017, gilles80rt a supposé :
>> Le 20/03/2017 à 09:55, Olivier B. a écrit :
>
>>> si tu cable ton GE au trableau, la norme t'impose, par exemple, la
>>> pose d'un inverseur afind e rendre ce coplage impossible
>>>
>>> je ne vois pas ou est le problème ... ?
>
>> Le problème c'est que quand il nous est tombé 1 m 20 de neige en moins
>> de 8
>> heures, la question qui se posait en urgence c'était de savoir comment on
>>
>> allait chauffer la maison avec mon épouse enceinte jusqu'aux yeux, pas de
>> se
>> demander comment tracer 16 km de route dans des congères de 2 à 4 m pour
>>
>> rejoindre la nationale qui me permettrait de faire 50 bornes entre les
>> voitures et camions en vrac pour espérer trouver un inverseur pour
>> modifier
>> l'installation de la maison.
>
>> Couper le disjoncteur principal de la maison, mettre une deuxième fiche
>> mâle
>> au bout d'une rallonge, la planter dans une prise du garage et démarrer
>> le
>> groupe a été nettement plus efficace...
>> Le premier chasse-neige étant passé 3 jours plus tard et le courant
>> rétabli
>> au bout de 9 jours, je n'ai pas eu l'ombre d'un remord ;-)
>
> Non il eut suffit de prévoir ainsi qu'une liste de ce qu'il faut
> débranche avant pour qu'il n'y ait pas trop de monde sur ce GE; tu as
> été en partie imprévoyant!
>
> maintenant en cas d'urgence avérée, m'étonnerait que quelqu'ul trouve
> le temps de faire des contrôles!!
>
Tant qu'il n'y a pas de problème tu ne risque rien, après si quelqu'un
meurt ça se complique

Là est le problème.
Je lis plus haut dans la discussion "il doit être impossible*
d'injecter de la puissance sur le réseau avec un abonnement classique".
C'est vrai quand on se place du côté de la législation et des normes,
mais c'est totalement faux techniquement, et c'est très dangereux de le
dire.
Un intervenant sur le réseau électrique doit au contraire avoir en tête
qu'il est *possible
qu'un abonné injecte de la puissance sur le réseau.
Donc précautions obligatoires avant intervention : vérification
d'absence de tension, court circuit et mise à la terre de tous les
conducteurs.


de : "Pierre COURTIADE"
le : lundi 20 mars 2017 a 16h56
Bonjour,
Un grand merci à tous pour vos très nombreuses réponses.
Elles m'on largement convaincu que le problème est complexe, risqué
et pas évident à mettre en oeuvre.
Je pense que je vais donc renoncer à cet achat et en cas de coupure,
j'irai loger chez des amis éloignés épargnés par la coupure.
En prime, j'économise 200 ¤ ;-)

Re: Groupe electrogene
de : "Pierre COURTIADE"
le : lundi 20 mars 2017 a 16h57

"Michel MARTIN" :
Bonsoir,
un groupe électrogène (GE) est composé de deux machines. Son "rendement"
est basé sur le plus faible.
Si le plus faible est le moteur, c'est lui qui va déterminer la
puissance maxi qu'il peut supporter, ainsi que le couple au moment de
l'enclenchement d'une charge importante (la baisse de la vitesse ne doit
pas dépasser certaines valeurs, sinon, la génératrice disjonctera
automatiquement).
Pour la génératrice, en général, elle est déterminée comme ayant un
courant maximum de 4 à 5 fois le courant nominal. Cela signifie que, par
exemple, une machine supposée fournie 10 A 'nominal', ne pourra tenir
que 50 A au moment de l'enclenchement des contacteurs / disjoncteurs /
interrupteurs (c'est l'intensité de court-circuit).
Si le GE doit alimenter, par exemple, un moteur consommant 10 A, au
démarrage, il demandera 10 A multiplié par environ 8 à 12 (coefficient
de démarrage d'un moteur, surtout un moteur en charge), soit 80 à 120 A,
et dans ce cas, le courant de la génératrice ci-dessus (50 A) ne sera
pas suffisant, et le groupe disjonctera.
Donc, pour être certain de tenir, il faut prendre la valeur du courant
maximum nécessaire en nominal, le multiplier par 5, et considérer cette
dernière valeur comme le minimum à avoir pour le courant de
court-circuit de la génératrice.
A moins d'avoir un GE dont le courant de court-circuit est déterminé
plus grand que ce rapport, et affiché sur la plaque signalétique*.
Dans l'industrie, cette nécessité fait que l'on demande généralement des
groupes avec des courants de court-circuit supérieurs à cette valeur
(5), et parfois, des moteurs surdimensionnés en puissance. Cela revient,
en gros, à avoir un groupe de 10 kW et "plaqué" comme étant un 5 kW.
Les spécialistes comprendront mieux si on leur parle de "réactance
subtransitoire longitudinale". Mais pour les autres, sachez qu'il faut
simplement prendre "plus gros" que le besoin "normal", souvent 2 à 3
fois *au moins
la puissance mini que l'on souhaite. Sauf si on n'a que
du "résistant".
D'autre part, sachant que le Icc d'un GE est donc limité à environ 5 In,
le choix des disjoncteurs de protection devra être adapté en
conséquence, et pour le "général", choisir plutôt dans la gamme "courbe
G" (Icc=5 à 6 In maxi). Les autres, quels qu'ils soient, ne devront
jamais avec une Icc supérieure à l'Icc du GE, en tenant compte de la
chute de Icc avec les câbles d'alimentations. Sinon, ils ne
disjoncteront JAMAIS.
Pour ce qui concerne l'informatique, sachant que les harmoniques de ces
appareils sont énormes, avec des intensités de crête très grandes par
rapport au courant "moyen", il faudra aussi prendre plus puissant, si
cette informatique a une puissance "importante" par rapport au total
alimenté. Si au contraire, elle n'a qu'un très faible valeur par rapport
au total (genre 200 W sur les 3 kW consommés), ce souci pourra être
"oublié".
Un GE, fournissant une sinusoïde relativement parfaite, ne devrait pas
avoir de souci pour alimenter des matériels sophistiqués, si l'on
excepte le problème des intensité de crête signalé ci-dessus. A mon
avis, la sortie d'un GE est meilleure (sinusoïdalement parlant) que la
sortie d'un onduleur (dont la sinusoïde est "fabriquée
artificiellement").
Michel

Merci !
Très instructif.


de : "Pierre COURTIADE"
le : lundi 20 mars 2017 a 16h57
Bonjour,
j'ai un SDMO essence 6000w chantier monté sur roulettes, stocké dans un
garage
(vol), mais avec place de fonctionnement sur terrasse couverte avec
branchement
ET PRISE DE TERRE.
ça fait le travail mais réservoir un peu petit quand il fonctionne en
continu
et bruyant.
J'ai fait monter un tableau spécial pour le groupe, avec séparateur du
réseau
ERDF. (pas donné...)
Dessus, j'ai fait brancher le ballon d'eau chaude (c'est bon pour le
moral),
les prises de courant de la cuisine, les congélateurs, la partie
électrique de
la chaudière fuel et la machinerie piscine (deux pompes et un filtre à
sable HS
ça fait vite bonbon...)
Bien sûr, tout ça ne tourne pas en même temps, il faut un peu jongler
ça me sert, hélas, au moins une fois par an...
A refaire, je prendrais un SDMO diesel, (mais pas le même prix) car si
on veut
être sérieux, il faut stocker une quantité suffisante de carburant et
l'essence
c'est dangereux, J'habite la campagne et les nourrices d'essence sont
stockées
en plein air à 50m de ma maison (pour la garder fraiche, j'assure une
rotation
avec la tondeuse et ma moto).
Amitiés

Bonjour,
Merci pour ces infos !


de : "Pierre COURTIADE"
le : lundi 20 mars 2017 a 16h57

"Geo" :
Bonjour
Mecafer a (ou avait ?) plutôt bonne réputation.

Merci pour cette info.
Pour le micro-ondes et le frigo, ça risque de passer, mais comme
quelqu'un l'a suggéré il y a de nombreuses autres consommations.
Ventilation, ordinateur, téléphone, réveil, radio, tous les appareils en
charge.

Oui, j'avais oublié toutes ces petites consommations qui ajoutées les unes
aux autres, ne sont pas négligeables.
Il faudrait regarder votre compteur quand le four est éteint et le frigo
débranché.

Bonne idée : je vais faire ça.
Ce type de matériel est très bruyant et doit fonctionner à l'extérieur,
si possible assez loin de l'habitation pour éviter de s'empoisonner.

Oui, ça j'en suis conscient.
Et puis : démarrage manuel, faut pas avoir les épaules fragiles.

Plus costaud qu'une tondeuse ?


de : "Pierre COURTIADE"
le : lundi 20 mars 2017 a 16h57
J'écrivais :
J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie
pendant
quelques jours suite à une tempête.

"Olivier B."
une crainte ou ça t'es arrivé ?

Non, seulement une crainte !
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

ça devrait le faire, par contre sur quelques jours un délesteur se
justifie peut être pour faciliter la bascule entre convecteurs et
électroménager.

Oui, bonne idée. Mais comme ces coupures devraient être très rares, je ne
pense pas que dans mon cas cela vaille le coût d'achat t de pose d'un
délesteur.

Re: Groupe ?lectrog?ne (pour Pierre)
de : Michel MARTIN
le : dimanche 26 mars 2017 a 00h48

Bonjour,
J'envisage d'acheter un groupe électrogène pour l'utiliser en dépannage
pour des besoins urgents si l'électricité ne m'était plus fournie pendant
quelques jours suite à une tempête.
Mes besoins principaux sont :
- un frigo-congélateur de 400 W
- un micro-onde de 1600 W
- un ou deux convecteurs de 750 W
Bien entendu, tout ne fonctionnera pas en même temps.
J'ai aussi dans la cuisine un four traditionnel de 3400 W
et une table de cuisson à induction de 7200 W.
Pas question de les alimenter et j'utiliserai un réchaud
de camping à gaz.
J'ai trouvé en vente chez Brico-dépôt à 209 ¤
un groupe de 2200 W maxi (2000 W en continu)
de marque Mecafer (Modèle MC 2500)
http://www.bricodepot.fr/lorient/groupe-electrogene-2400-w/prod45127/
http://www.mecafer.com/1/3/air-comprime/generateurs/chantier/1/11/541/groupe-electrog....
L'un de vous aurait-il un avis sur cette marque ou ce modèle.
Et de manière plus générale que pensez-vous du choix d'un groupe
de cette puissance pour répondre à mon besoin ?

Bonsoir,
peut-être que Pierre lira encore cette réponse?
sur Bricoprivé.com, il y aura, à partir du 29/03, la vente de GE Mecafer
de 2800W.
Je ne sais pas si c'est plus intéressant que chez Bricodépot, mais c'est
à considérer.
Il faut s'inscrire, attendre le 29 que l'annonce passe (reçue chaque
jour dans notre messagerie), et passer commande si intéressant.
Michel

Re: Groupe electrogene (pour Pie
de : "Pierre COURTIADE"
le : dimanche 26 mars 2017 a 08h26
Bonjour Michel,
Oui, je suis encore là ;-)
Un grand merci pour cette info : je vais aller voir !